Mardi 5 mars 1872

De Une correspondance familiale


Lettre d’Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) à sa mère Jeanne Target, épouse de Jules Desnoyers (Paris)


original de la lettre 1872-03-05.jpg


Vieux-Thann

Mardi 6 Mars[1]

Chère bonne Mère,

J'ai eu bien du plaisir à recevoir ta bonne lettre et je te demande pardon de n'être pas venue plus tôt t'en remercier, mais c'est bon signe, tu sais les évènements sont rares chez nous, les jours se succèdent et se ressemblent sans monotonie pour cela, car nous sommes toujours activement occupées. Le temps continue à être magnifique et tu dois pouvoir diriger tes travaux de Montmorency, je pense que tu seras retournées passer tes 3 jours comme les autres semaines, la violette doit fleurir au cottage comme ici, car comme nous disions l'année dernière à cette époque, il n'y a que les hommes qui changent, la nature reste toujours la même, et malgré les douleurs, les tristesses, les maux qui existent et planent toujours au-dessus des nations, la terre conserve toujours ses principes de vie et de rajeunissement ; les petits oiseaux recommencent à se faire entendre et hier, dans notre promenade nous avons trouvé partout trace du printemps. Dieu est toujours présent il n'y a que les hommes qui soient méchants.

La semaine dernière nous avons eu la visite de M. Seillière avec son associé[2], il n'y a rien de positivement décidé, mais je pense que ça s'arrangera ; M. Seillière nous a bien plu, c'est un homme modeste qui a été habitué à reconnaître la supériorité de son frère[3] qui est mort et ne se met pas en avant, sans pour cela paraître manquer de valeur, comme Victorine[4] a paru vouloir nous le dire ; et avec cela il y a de la distinction et l'habitude du monde, nous avons pu parler de beaucoup de gens que nous connaissions soit du côté des membres d'Institut que papa[5] connaît, soit du côté des relations Buffet, Target ; Demain un de ces Messieurs reviendra. Ils ont été à Morschwiller et là encore avec les Duméril[6], ils ont paru très contents.

Merci pour le bénitier annoncé, nous le ferons prendre à Belfort à l'adresse où il doit être maintenant[7]. Je te récrirai lorsque je l'aurai vu. Mon estomac va mieux, je le soigne en lui donnant du bouillon et de l'eau de <Soultzbach[8]>. Charles[9] est toujours bien portant malgré ses nombreuses occupations et préoccupations. Ce soir encore réunion du conseil municipal.

Les Bonapartistes font circuler des feuilles populaires à bon marché où on représente une alsacienne sautant au cou des 3 Napoléons ! ça s'appelle : L'heureux Retour, Une bonne Surprise && enfin flatter le peuple et lui faire croire que c'est de là que doit venir le salut. D'un autre côté (il y en a pour tous les goûts) ce sont des prophéties à ne plus finir qui annoncent pour cette année le retour d'Henry V[10] et le triomphe de l'Église && si ce n'est pas la fin du monde !!. En attendant les Prussiens font l'exercice et commandent en maître et notre pauvre France n'avance guère.

Je pense que ma Gla[11] ne continue pas sa tournée de quête après le manifeste du gouvernement.

A la hâte mille tendresses à toi, chère Maman, et à vous tous amitiés

Eugénie M.


Notes

  1. Mardi 5 mars ou mercredi 6 mars.
  2. Charles Vincent, associé de Frédéric Seillière.
  3. Aimé Seillière.
  4. Victorine Duvergier de Hauranne, épouse de Paul Louis Target.
  5. Jules Desnoyers.
  6. Louis Daniel Constant Duméril, son épouse Félicité Duméril et leur fils Léon.
  7. Probablement chez Mme Marconnot à la scierie du Fourneau.
  8. Soultzbach-les-Bains, station thermale située dans le Haut-Rhin, recommandée pour les troubles de la digestion.
  9. Charles Mertzdorff.
  10. Le comte de Chambord, Henri de Bourbon, duc de Bordeaux (1820-1883), prétendant au trône sous le nom de Henry V.
  11. Aglaé Desnoyers, épouse d’Alphonse Milne-Edwards.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mardi 5 mars 1872. Lettre d’Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) à sa mère Jeanne Target, épouse de Jules Desnoyers (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mardi_5_mars_1872&oldid=54387 (accédée le 18 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.