Samedi 27 juillet 1918

De Une correspondance familiale


Lettre de Guy de Place (mobilisé) à Jacques Meng (Fellering)

original de la lettre 1918-07-27 page 1.jpg original de la lettre 1918-07-27 page 2.jpg


Reçu le 31.7.1918
Répondu le 31 Juillet 1918
7 Août 1918

le 27 juillet

Mon cher Monsieur Meng,

Vous ai-je donné Ma nouvelle adresse : Capitainede Place, Inspection du Matériel, état Major de l’artillerie, secteur postal 237.

J’ai à répondre à vos lettres du 15, du 8 et du 22 qui m’ont plus ou moins couru après au cours de divers déplacements.

Ci-inclus les 2 quittances. Pour l’achat demandé par Beha, le prix de 50 F me paraît tout à fait insuffisant : il faudrait beaucoup plus. J’ai pu vendre il y a deux ans déjà des arbres de transmission d’occasion 70 F les 100 kg, l’acier [compressé] neuf pour transmission valait à cette époque 100 F. Il me semble qu’on pourrait demander actuellement au moins 80 F.

Reçu mon compte courant. Je ne puis pour le moment que l’accepter tel quel n’ayant aucun moyen de vérification et sauf erreur de calcul, m’en rapporter à vous.

Répondez simplement à W.[1] que vous ne vous croyez pas autorisé à communiquer la liste complète de nos moteurs sans m’en avoir référé et que vous savez que mon intention n’est pas de les disperser. Que par contre vous serez toujours à leur disposition pour rechercher si on peut mettre à leur prêter un moteur déterminé dont ils auraient besoin. Il est certain que les moteurs s’abîmeraient moins à tourner.

Pour les moteurs j’accepte la proposition globale de 4000 F que me soumet M. ZWingelstein (moteurs réquisitionnés). Je ne viens pas sur l’affaire Campionnet puisqu’elle et réglée.

Tout à fait d’accord pour la prime à donner aux militaires qui déménagent le Moulin. En me transmettant l’offre de l’administration pour la [serre] fixe du Moulin, vous me rappellerez ce qu’elle a coûté.

Pour la réquisition des moteurs endommagés je ne suis pas opposé en principe. Seulement je voudrais que la chose soit fixée de la manière suivante : valeur actuelle du moteur s’il n’était pas endommagé, Pourcentage à déduire à raison du dommage : ainsi l’administration aura fait fixer elle-même le dégât de guerre par la commission de réquisition qui, elle, fournira ainsi un document à la commission des dommages. Vous m’enverrez ce tableau avec la valeur d’achat de manière que je puisse voir l’opération. Je voudrais [ne pas] me mettre une fois de plus en [conflit] avec Ducros.

A la hâte, bien cordialement à vous. Souvenirs tout autour de vous.

G de Place


Notes

  1. Les Gros-Roman de Wesserling ?

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Samedi 27 juillet 1918. Lettre de Guy de Place (mobilisé) à Jacques Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_27_juillet_1918&oldid=35549 (accédée le 1 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.