Samedi 24 et dimanche 25 janvier 1874

De Une correspondance familiale


Lettre de Marie Mertzdorff (Paris) à son père Charles Mertzdorff (Vieux-Thann)


Mon père chéri,[1]

Je viens de chercher dans tous les tiroirs et je n'ai vu de clefs nulle part et je crois que tu ne peux les avoir laissées que dans ton bureau ; c'est bien ennuyeux mais je suis convaincue qu'elles ne sont pas perdues et que tu les as simplement mises dans un coin.

Je ne sais pas encore si cette lettre partira aujourd'hui car je n'ai pas beaucoup de temps à moi nous allons partir chez Mme Lafisse[2] chercher Hortense[3] qui dînera avec nous, nous irons sans doute en omnibus et reviendrons à pied. Ce matin nous avons déjeuné chez bonne-maman Desnoyers[4] car ces messieurs avaient pris leur repas à 8h ½ l'un allant au conseil de l'Instruction publique et l'autre allant chez M. Dumas[5] &&

Hier oncle[6] a été voir MM. Tresca et Morin qui sont tous les deux pour M. Gervais ; par contre M. Trécul qu'oncle avait mis en plein sur la liste de son concurrent lui est tout à fait revenu, de sorte que la chose n'est pas plus avancée.

Hier soir nous avons été dans le monde cela t'étonne n'est-ce pas. Nous avions déjà descendu notre ouvrage lorsque oncle nous demande si nous avons quelque chose d'indispensable à faire ; nous lui disons que non alors il nous offre de venir avec lui qui va faire visite à M. Brongniart[7]. Tu comprends si nous avons vite mis nos manteaux. Jeanne[8] a été très surprise nous sommes restées avec elle jusqu'à 8h ½ et avons bien causé je t'en réponds.

Lundi nous aurons très probablement la visite de Marie Des Cloizeaux qui se réjouit énormément.

Dimanche matin.

Mon cher père,

Les clefs n'étaient pas dans ta caisse mais elles étaient dans ta chambre et nous te les envoyons ci-joint par lettre chargée.

Hier nous avons comme je te l'ai dit cherché Hortense et sommes revenues à pied jusqu'à Notre-Dame là nous avons commencé à sentir quelques gouttes d'eau et comme nous n'avions de parapluie ni les unes ni les autres nous sommes montées en omnibus pour revenir jusqu'ici. Notre soirée s'est fort bien passée et nous avons beaucoup ri. A 9h on est venu chercher notre convive qui est partie s'étant fort amusée et espérant bien revenir encore.

Ce pauvre oncle était bien fatigué car il avait fait 30 visites dans sa journée et allait encore passer sa soirée chez M. <Daubrée[9]>

Nous avons été comme toujours ce matin à la messe de 8h puis avons fait une grande partie de cache-cache avec Jeanne et Charles[10]. Maintenant nous allons aller au Panthéon au sermon de 12 ½ car oncle doit rentrer pour l'heure de vêpres. nous irons ensuite (à 1h) chez Marthe[11] jouer au croquet puis nous rentrerons avec elle ici et probablement nous travaillerons un peu bien qu'Emilie[12] n'ait pas à copier son analyse car il faut que je te dise qu'elle l'a faite assez proprement cette semaine pour ne pas être forcée de la remettre au net.

Adieu, mon père mignon, j'espère bien que tes clefs ne t'auront pas trop manqué nous n'avons mis la main dessus qu'hier au soir et une dépêche va t'empêcher de passer ta journée à chercher ces maudites clefs.

Encore un baiser de ta petite   Marie

Inutile de te dire que nous nous portons à merveille. Amitiés de tous et à tous.


Notes

  1. Lettre sur papier deuil.
  2. Constance Prévost, épouse de Claude Louis Lafisse.
  3. Hortense Duval, sa nièce.
  4. Jeanne Target, épouse de Jules Desnoyers.
  5. Probablement Ernest Charles Jean Baptiste Dumas.
  6. Alphonse Milne-Edwards.
  7. Probablement Edouard Brongniart.
  8. Jeanne Brongniart.
  9. Probablement Gabriel Auguste Daubrée (1814-1896), élu à l’Académie des sciences en 1861 (section de minéralogie).
  10. Charles et Jeanne Brongniart.
  11. Probablement Marthe Pavet de Courteille.
  12. Emilie Mertzdorff, sœur de Marie.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Samedi 24 et dimanche 25 janvier 1874. Lettre de Marie Mertzdorff (Paris) à son père Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_24_et_dimanche_25_janvier_1874&oldid=51969 (accédée le 16 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.