Orbigny, Alcide d’ (1802-1857)

De Une correspondance familiale

Dans sa lettre du 6 décembre 1834, André Marie Constant Duméril mentionne le voyage effectué par M. d’Orbigny en Patagonie. Né près de Nantes dans une famille de médecins intéressés par les sciences naturelles, Alcide d'Orbigny vient à Paris suivre les cours de Georges Cuvier ainsi que d’Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), d’Alexandre Brongniart (1770-1847), de Pierre André Latreille (1762-1833), de Henri-Marie Ducrotay de Blainville (1777-1850) et de Pierre Louis Antoine Cordier (1777-1861). Il fait paraître en 1826, dans les Annales de sciences naturelles un travail qui est le fruit de ses observations sur les foraminifères intitulé Tableau méthodique de la classe des Céphalopodes décrivant plusieurs centaines d'espèces nouvelles et qui le fait remarquer dans le monde naturaliste. En 1825, le Muséum d'histoire naturelle de Paris le charge de compléter le travail réalisé par Alexandre de Humboldt pour l'Amérique équatoriale. Alcide d'Orbigny s'embarque le 30 juin 1826 sur La Meuse et arrive à Buenos Aires en janvier de 1827. Jusqu'en 1834, il explore une grande partie du continent (Brésil, Uruguay, Pérou, Chili, Bolivie, Paraguay et Argentine). À la suite de ce voyage, il publie entre 1834 et 1847 le Voyage dans l'Amérique Méridionale, en neuf volumes.

De retour en France, il écrit plusieurs ouvrages de synthèse sur Les Oiseaux d'Europe, sur La Paléontologie française… (en 14 volumes publiés de 1840 à 1854), et sur L'Homme américain (de l'Amérique méridionale), considéré sous ses rapports physiologiques et moraux. Il se spécialise dans l'étude de petits fossiles marins et du pollen trouvé dans les roches sédimentaires. Il est ainsi considéré comme le fondateur de la micropaléontologie.

Professeur de paléontologie au Muséum d'histoire naturelle de 1853 à 1857, président de la Société géologique de France, Alcide d'Orbigny est membre de nombreuses académies scientifiques l'Europe et de l'Amérique. Sa collection paléontologique, déposée au Muséum national d'histoire naturelle, est évaluée à 14 000 espèces pour un total de 100 000 spécimens.



Pour citer cette page

« Orbigny, Alcide d’ (1802-1857) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Orbigny,_Alcide_d%E2%80%99_(1802-1857)&oldid=42157 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.