Blainville, Henri Marie Ducrotay de (1777-1850)

De Une correspondance familiale

Henri Marie Ducrotay de Blainville, médecin et naturaliste, fait partie du monde universitaire et savant que côtoie André Marie Constant Duméril. Celui-ci fait allusion au concours qui les oppose pour l’obtention du poste de professeur adjoint à la chaire de Zoologie de l’Institut (1812) et mentionne que « M. de Blainville va prendre la chaire d’anatomie comparée » (1832) ; à l’occasion, ils cosignent un rapport scientifique.

Né près de Dieppe, Blainville vient à Paris étudier la peinture, mais s’oriente bientôt vers l’histoire naturelle, sous la tutelle de Cuvier. Docteur en médecine (1808), il enseigne l’anatomie et la zoologie à la Faculté des sciences de Paris (1812). Il est suppléant de Cuvier au Collège de France et au Muséum d'histoire naturelle. Il seconde Jean Claude de La Métherie (1743-1817) au Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts (1813) avant d’en assurer seul la direction (1817-1823). Il est membre de l’Académie des sciences (1825) et enseigne au Muséum, d’abord l’histoire naturelle (il succède à Lamarck en 1830) puis l’anatomie comparée (après la mort de Cuvier en 1832). C’est lui qui dessine le corps de la girafe du Jardin des Plantes pour ce laboratoire lorsqu’elle meurt au début de 1845.

Il a publié en particulier un Manuel de malacologie et de conchyliologie (1825) et le Rapport sur les résultats scientifiques du voyage de circumnavigation de L'Astrolabe et de La Zélée. Partie zoologique (1842).



Pour citer cette page

« Blainville, Henri Marie Ducrotay de (1777-1850) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Blainville,_Henri_Marie_Ducrotay_de_(1777-1850)&oldid=41606 (accédée le 2 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.