Lundi 20 mai 1872

De Une correspondance familiale

Lettre d’Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) à sa sœur Aglaé Desnoyers, épouse d’Alphonse Milne-Edwards (Paris)

original de la lettre 1872-05-20 pages 1-4.jpg original de la lettre 1872-05-20 pages 2-3.jpg


Vieux-Thann

Lundi 1h

Ma chère petite Gla,

J'ai trouvé Samedi soir en rentrant de Morschwiller[1] ta lettre écrite Mercredi ; déjà par ta dépêche je savais que tu étais rentrée à bon port et qu'on était bien heureux de ton retour, cela va de soi, et que tu avais trouvé tous les chers nôtres en bonne santé. C'est à maman[2] que je voudrais m'adresser, car depuis ton départ je n'ai plus écrit à cette bonne mère et je n'ai plus rien reçu d'elle, mais c'est un petit mot d'affaire que je t'écris au au sujet de livres dont j'aurais besoin de suite.

Je n'ai reçu que Samedi soir une lettre de Mlle Boblet (datée aussi du 15) où elle m'indique les livres dont je devrai me servir pour Marie[3] dès Jeudi et il me manque :

- Chéruel - histoire ancienne[4]

- Drioux - histoire ancienne[5].

Ce dernier doit être un abrégé que tu trouveras de suite chez Nyon[6] et que tu peux m'envoyer par la poste, ainsi que l'autre ouvrage. Tu m'as apporté Cayx et Poirson histoire Ancienne[7] ainsi que : « Histoire Ancienne à l'usage des Maisons d'Éducation par un professeur d'histoire de l'Académie de Paris ». Peut-être est-ce là l'ouvrage que Mlle Boblet désigne comme étant de Chéruel ?

En plus Mlle Boblet indique les tableaux polonais dont nous devons nous servir. Celui d'Égypte est le premier et il me manque. Je te serais bien reconnaissante de me l'envoyer aussi par la poste. Ci-joint la liste des tableaux Polonais que maman et Julien[8] m'ont mis de côté, comme je ne sais pas ceux qui me manquent je te serai bien obligée de voir avec Mlle Boblet ceux que tu dois nous avoir.

Comme je ne sais pas si on se sert des tableaux synchroniques d'Ansart[9] pour l'étude de l'histoire Ancienne je te dirai que J'ai les Atlas des 3 histoires. Mais les textes de Histoire Ancienne, et Histoire du Moyen-Âge me manquent.

J'ai l'Atlas de Poulain de Bossay[10].

Tu sais que maintenant tu peux affranchir avec les timbres français (40 c) et moi avec les timbres allemands.

Charge-toi de toutes mes amitiés pour tout le monde. Charles[11] et les enfants[12] vous envoient mille choses affectueuses.

Merci d'avoir été de suite chez Mme Zaepffel[13].

Nous avons presque toujours la pluie.

Ce matin j'ai poivré les habits d'hiver, cette après-midi nous voudrions aller faire un tour

à la hâte je t'embrasse de tout cœur

Eugénie M.

Et tes vieux sont-ils placés ?

Mme Auguste[14] a écrit à Marie[15] qu'on souhaitait une petite sœur à Marie Soleil.


Notes

  1. Morschwiller, où vivent Félicité et Louis Daniel Constant Duméril.
  2. Jeanne Target, épouse de Jules Desnoyers.
  3. Marie Mertzdorff.
  4. Adolphe Chéruel, Histoire ancienne, à l'usage des maisons d'éducation.
  5. Cours abrégé d'histoire ancienne…, par M. l'abbé Drioux.
  6. Les Nyon, libraires parisiens depuis le XVIIIe siècle.
  7. Charles Cayx et Auguste Poirson, Précis de l'histoire ancienne.
  8. Julien Desnoyers (†).
  9. Félix Ansart, Nouvelles Tablettes chronologiques de l'histoire universelle ancienne et moderne.
  10. Prosper-Auguste Poulain de Bossay, Atlas de géographie historique... pour servir à l'intelligence de l'histoire ancienne.
  11. Charles Mertzdorff.
  12. Marie et Emilie Mertzdorff.
  13. Emilie Mertzdorff, épouse d’Edgar Zaepffel.
  14. Eugénie Duméril, veuve d’Auguste Duméril.
  15. Marie Mertzdorff.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Lundi 20 mai 1872. Lettre d’Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) à sa sœur Aglaé Desnoyers, épouse d’Alphonse Milne-Edwards (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_20_mai_1872&oldid=52326 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.