Gourdin, François Philippe dom (1739-1825)

De Une correspondance familiale

Bénédictin et érudit, né à Noyon. Bibliothécaire de l’abbaye de Saint-Ouen et professeur de rhétorique avant la Révolution.

André Marie Constant Duméril, lorsqu’il est à Rouen en 1791-1792, herborise avec lui et le fréquente à l’Académie de Rouen. Il signale qu’il est de huit académies dont celles de Londres, de Stockholm, de Caen et bibliothécaire en chef de l’académie de Rouen.

André Marie Constant Duméril annonce à son père la visite de Dom Gourdin et du peintre Le Carpentier chargés de « ramasser tous les tableaux qui se trouvent [dans le département] ainsi que les livres ». Il fait allusion à la tournée de « confiscations révolutionnaires » que les deux hommes sont chargés d’effectuer par la Convention. Dom Gourdin devient le premier bibliothécaire de la nouvelle bibliothèque municipale ainsi constituée à Rouen.



Pour citer cette page

« Gourdin, François Philippe dom (1739-1825) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Gourdin,_Fran%C3%A7ois_Philippe_dom_(1739-1825)&oldid=41900 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.