Vendredi 29 septembre 1865

De Une correspondance familiale

Lettre d’Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (chez son frère à Ancy-le-Franc) à Marie et Emilie Mertzdorff (Vieux-Thann), avec quelques mots de Charles

Original de la lettre 1865-09-29.jpg


Ancy-le-Franc

29 7bre 65

Mes chère petites filles,

Figurez-vous que voilà la bosse de polichinelle qui s’est avisée de me pousser sur la joue gauche ! Si vous voyiez maman vous ne la reconnaîtriez pas, l’œil, le nez, la bouche, tout se tient pour rivaliser en hauteur et en élégance avec la <Rang[1]>.

Vous qui êtes si raisonnables, mes Chéries, vous comprenez que maman ne peut pas se mettre en route comme cela, elle arriverait auprès de ses petits filles tout à fait malade, mais j’espère que ça va vite disparaître et pour l’aider à partir au grand galop, je vous dirai tout bas que je viens de boire un verre d’eau de Pulna[2].

Je crains que Lundi nous ne soyons pas à la maison[3] et je viens vous charger de remplacer maman avec l’aide de Cécile et de Marie[4]. Thérèse, notre nouvelle cuisinière doit arriver Lundi (je ne sais pas à quelle heure). Vous êtes donc chargées de l’installer, de lui montrer sa chambre, la cuisine, les poules, &&&

Ta petite lettre de ce matin m’a fait bien plaisir ; moi aussi, ma Chérie, j’ai le temps long après vous et je serai bien contente de vous revoir. Soyez toujours bien gentilles avec votre bonne-maman[5] qui est si bonne pour vous et dites-lui que je l’embrasse et que nous tâcherons de revenir le plus tôt qu’il sera possible.

Je vous écris de mon lit et avec un mal de tête qui ne me permet pas de me relire.

Je vous serre bien fort dans mes mes bras. Bien des choses à Marie et Cécile, votre petite mère

Eug.M.

Bonne-maman et bon-papa Desnoyers[6] et les oncles[7] vous embrassent et envoient leurs meilleurs compliments à bonne-maman Mertzdorff.

papa embrasse bien sa petite mimi & son petit founichon.


Notes

  1. Allusion possible à la Tête de Rang, l’un des sommet du Jura.
  2. L’eau minérale de Pulna (Bohême) est utilisée dans les affections intestinales.
  3. Eugénie et Charles Mertzdorff devaient initialement rentrer à Vieux-Thann samedi 30.
  4. Cécile, bonne des petites Mertzdorff et Marie, domestique.
  5. Marie Anne Heuchel, veuve de Pierre Mertzdorff.
  6. Jeanne Target et son époux Jules Desnoyers.
  7. Alfred et Julien Desnoyers, fils des précédents.

Notice bibliographique

D’après l’original

Annexe

Mlles Mimi et Founi.

Pour citer cette page

« Vendredi 29 septembre 1865. Lettre d’Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (chez son frère à Ancy-le-Franc) à Marie et Emilie Mertzdorff (Vieux-Thann), avec quelques mots de Charles », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Vendredi_29_septembre_1865&oldid=35999 (accédée le 6 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.