Lundi 13 juin 1881

De Une correspondance familiale

Lettre de Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (Paris) à son père Charles Mertzdorff (Vieux-Thann)


Fs1881-06-13 pages1-4-Marie.jpg


Lundi 13 Juin 81.

Mon cher Papa,

Je vais dans un instant avoir toute ma famille à dîner, toi seul, tu manqueras à l’appel et je veux au moins pour me consoler venir passer avec toi la demi-heure qui me reste avant l’arrivée de mes hôtes c’est à dire oncle, tante[1], Émilie[2] et Marthe[3] qui depuis hier est en pension au Jardin. Tu auras su sans doute par Émilie qu’Étienne Pavet[4] était malade à Mesnières et les nouvelles n’étant pas très satisfaisantes sa pauvre mère[5] vient de se décider à partir. Ce matin j’ai été à l’Hôtel de ville et tu devines sans peine pourquoi ; j’allais entendre Émilie parler allemand avec M. Heumann[6] ; l’examen s’est bien passé mais on ne leur a fait tout le temps que des questions de grammaire assez subtiles auxquelles on répondait en français et Émilie aurait brillé davantage si au lieu de lui demander pourquoi on met l’accent sur telle lettre &&& on l’avait fait parler. On lui a fait beaucoup compliment de ses devoirs écrits en lui disant que c’étaient les meilleurs de tous. En même temps Paulette[7] passait son examen supérieur et a très bien réussi ; je viens de chez Mme Arnould[8], ils sont bien contents ; ils attendent ce soir M. Biver[9] et ses petites filles[10] qui vont rester quelque temps ; je ne sais si Émilie t’a écrit que M. Biver allait se remarier ; il épouse la fille de M. Camille Rousset[11] ; c’est un grand événement pour les Arnould, pour la pauvre Mathilde[12], mais ils sont comme toujours admirables.

Bon-papa et bonne-maman[13] vont bien, je crois qu’ils ont bien joui de leur petit séjour à Paris et moi j’ai été très heureuse de les avoir chez moi. Ils parlent de nous quitter Mercredi pour aller passer une dizaine de jours à Emalleville[14] puis ils reviendront ici pendant une semaine environ avant de partir pour le Nord. Tu sais sans doute que leur appartement est décidément arrêté, rue des fossés Saint-Jacques, 22, près la rue de l’Estrapade[15]. Ils paraissent très contents ; malgré les petits inconvénients que présente l’appartement (entrée directe de l’escalier sur le salon) je ne l’ai pas visité.

Bon-papa a vu ce matin dans le journal que M. Trézel[16] était nommé receveur à Jonzac dans la Charente, c’est un changement ce qui fera plaisir à Mme Camille[17] mais je ne sais si c’est un avancement.

Je te quitte bien vite, mon Père chéri, car j’oubliais qu’avant le dîner des grandes personnes il faut que je songe à celui de la toute petite[18]. Elle continue à se bien porter ma chérie, et elle devient plus gentille que jamais. Je t’embrasse de tout mon cœur, mon bien cher Papa ; reçois aussi les filiales amitiés de Marcel[19].

ta fille

Marie

Marcel est convoqué au régiment pour le 5 Juillet.


Notes

  1. Alphonse Milne-Edwards et son épouse Aglaé Desnoyers.
  2. Émilie Mertzdorff, sœur de Marie.
  3. Marthe Pavet de Courteille.
  4. Étienne Pavet de Courteille.
  5. Louise Milne-Edwards, veuve de Daniel Pavet de Courteille.
  6. Geoffroi Heumann.
  7. Paule Arnould.
  8. Paule Baltard épouse d’Edmond Arnould.
  9. Alfred Biver, veuf de Lucy Arnould.
  10. Marguerite et Justine Jeanne Biver.
  11. Marie Rousset est la fille de l'historien Camille Rousset.
  12. Mathilde Arnould, sœur de Lucy.
  13. Louis Daniel Constant Duméril et son épouse Félicité Duméril.
  14. Émalleville où vit leur neveu Georges Duméril.
  15. Rue de l’Estrapade où vivent Cécile Milne-Edwards et son époux Ernest Charles Jean Baptiste Dumas.
  16. Antoine Camille Trézel.
  17. Louise Ida Martineau, épouse d’Antoine Camille Trézel.
  18. Jeanne de Fréville.
  19. Marcel de Fréville.

Notice bibliographique

D’après l’original.

Pour citer cette page

« Lundi 13 juin 1881. Lettre de Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (Paris) à son père Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_13_juin_1881&oldid=42723 (accédée le 8 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.