Koechlin, Samuel (1719-1776) et ses descendants

De Une correspondance familiale


Plusieurs membres de cette nombreuse famille d’industriels alsaciens sont cités dans les lettres de la famille Mertzdorff, à partir des années 1850.

Samuel Koechlin (1719-1776), cofondateur de l’industrie textile mulhousienne, et son épouse Elisabeth Hofer (1725-1793) ont 17 enfants, dont :

Jean Koechlin (1746-1836), négociant et industriel et son épouse Cléopha (Climène) Dollfus (1753-1828) ont 20 enfants, dont :

- Jean Jacques Koechlin (1776-1834), maire de Mulhouse (1815-1816 puis 1819-1821), député libéral, épouse en 1802 sa cousine germaine Anne Catherine Koechlin (1781-1859) ; ils ont 2 filles, Eugénie (1802-1839) et Louise (1804-1827)

- Rodolphe Koechlin (1778-1855), industriel, épouse en 1801 Elisabeth Risler (1778-1829). Trois de leurs enfants atteignent l’âge adulte :
. Jean Koechlin (1801-1870), manufacturier, marié à Marie Madeleine Elisabeth Dollfus (1806-1891) ; ils ont au moins un fils, Alfred Koechlin-Schwartz (1829-1895)
. Elisabeth Koechlin (1803-1833)
. Emile Koechlin (1808-1883), maire de Mulhouse de 1848 à 1852, épouse en 1835 Salomé Koechlin (1817-1891) ; ils ont 4 enfants, dont Emilie Koechlin (1837-1871) qui épouse en 1856 Charles Friedel (1832-1899). Salomé Koechlin est une fille d’Isaac Koechlin (1784-4856) et d’Ursule Zundel (1893-1820) ; elle a une sœur Ursule (1819-1913) qui épouse en 1839 Auguste Dollfus (1789-1881), négociant au Havre.

- Nicolas Koechlin (1781-1852), industriel

- Ferdinand Koechlin (1786-1854), industriel, épouse Amélie Hofer (1804-1895) ; ils ont au moins un fils, (Jules) Ferdinand Koechlin (1822-1890), commissionnaire en cotons, époux de Caroline Dollfus (1828-1888)

- Daniel Koechlin (1785-1871), fabricant à Mulhouse et son épouse Emilie Schouch (1787-1852) ont 10 enfants dont :
. Camille Jules Koechlin (1811-1890), époux de Julie Gros (1819-1881), père lui aussi de 11 enfants, dont Horace Koechlin (1839-1898), chimiste, inventeur de nouvelles techniques pour la teinture et l'impression, ami de Léon Duméril. Le recensement de 1866 à Morschwiller mentionne Horace Koechlin, ingénieur chimiste, 26 ans et sa servante de 46 ans. Le 11 mars 1875 Horace Koechlin épouse Cécile Widemann (1856-1930) ; ils ont 4 enfants : Gabrielle Julie Koechlin (1877-1959), Daniel Camille Jules Koechlin (1880-1943), René Manuel Horace Koechlin (1882-1914), Guy Koechlin (1886-1954).

. (Caroline) Emilie Koechlin, née à Mulhouse le 10 décembre 1818, décédée en 1878, épouse en 1835 Jean Edouard Jérémie Schlumberger (1811-1874) ; les témoins sont : Ferdinand Koechlin, 49 ans et Hartmann Schlumberger, 55 ans, oncles de l'épouse et fabricants de toiles peintes, demeurant à Mulhouse. Ils ont au moins une fille, Marie (Henriette) Schlumberger (1838-1898) qui épouse Louis Knecht (1824-1911) en 1877.
. Alfred Koechlin, dit Koechlin-Steinbach (1825-1872), épouse en 1850 Henriette Elisabeth Suzanne Frauenfelder (1832-1910), fille adoptive de Jean Georges Steinbach (1809-1893), directeur d'une importante usine textile ; en 1854 Alfred Koechlin s'associe avec son beau-père : l'entreprise prend le nom de « Steinbach, Koechlin & Cie », mention que repère Marie Mertzdorff (lettre du 7 juillet 1871). Alfred Koechlin-Steinbach est élu député du Haut-Rhin (républicain modéré) à l'Assemblée nationale de Bordeaux, le 8 février 1871 ; dès le 27 février, il démissionne (en même temps que les 34 députés alsaciens et mosellans) pour protester contre l'abandon des départements annexés.
Alfred Koechlin-Steinbach et Henriette Elisabeth Suzanne Frauenfelder ont 5 enfants, dont Hélène Koechlin (1851-1928). Hélène Koechlin épouse, le 28 mai 1870, Jules Adolphe Kullmann (né en 1841) qui décède le 21 juin 1874 ; Léon Duméril assiste à son enterrement à Mulhouse (lettre du 24 juin 1874). Hélène Koechlin épouse en secondes noces, le 7 août 1878, à Paris, Louis Andrieux (1840-1931) ; ils ont 3 enfants.

Jean Jacques Koechlin (1754-1814) médecin, et son épouse Anne Catherine Dollfus (1760-1812), ont 14 enfants, dont Marie Koechlin (1788-1871) qui, devenue veuve, épouse en secondes noces en 1825 le pasteur Pierre Tachard (1788-1864).

Hartmann Koechlin (1755-1813), industriel du tissu. Il a huit enfants avec Salomé Iselin (1760-1828), dont Isaac Koechlin (1784-1856). Isaac Koechlin a quatre enfants avec sa première épouse Ursule Zundel (1793-1820) et sept enfants avec sa seconde épouse Sophie Steiner (1801-1840), dont Gustave Koechlin (1837-1906), célibataire, manufacturier à Willer.

Josué Koechlin (1756-1830), négociant, maire de Mulhouse (1811-1814), épouse Anne Catherine Mieg (1768-1822). Ils ont au moins un fils, Charles Émile Koechlin, dit Joseph Koechlin-Schlumberger (1796-1863), manufacturier, maire de Mulhouse de 1852 à 1863, qui épouse Caroline Schlumberger (1810-1900). Ils ont au moins une fille, Caroline Koechlin (1829-1903), qui épouse Jean Mieg, dit Jean Mieg-Koechlin (1819-1904), maire de Mulhouse de 1872 à 1887.



Pour citer cette page

« Koechlin, Samuel (1719-1776) et ses descendants », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Koechlin,_Samuel_(1719-1776)_et_ses_descendants&oldid=56615 (accédée le 28 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.