Gastambide, Adrien Joseph (1808-1880) et sa famille

De Une correspondance familiale


Adrien Joseph Gastambide (1808-1880), magistrat, épouse en 1843 Émilie Delaroche (1823-1894), la plus jeune des cinq enfants de Michel Delaroche et Cécile Delessert. En 1844, André Marie Constant Duméril en visite au Havre chez son beau-frère Michel Delaroche a l’occasion de rencontrer le jeune ménage Gastambide. Par la suite, les familles se rendent visite : Auguste Duméril et son épouse Eugénie Duméril dînent chez les Gastambide à Montretout (commune de Saint-Cloud) en 1865. Les relations (au moins épistolaires) se poursuivent. Adrien Joseph Gastambide fait partie du conseil municipal de Chatou, puis de celui du Vésinet lorsqu’il est érigé en commune (1875). Adrien Joseph Gastambide est alors « Conseiller à la Cour de Cassation, président en exercice de l'Union des Propriétaires du Vésinet et demeurait au 8, route des Princes (rue François Arago) ».

Adrien Joseph Gastambide, né à Paris, est le fils de Claude Gastambide (dans son journal, Auguste Duméril signale son décès en 1852, à 71 ans) et de Marie Antoinette Bourguignon.

Adrien Joseph Gastambide et Émilie Delaroche ont 3 enfants :
1- Eugène (Émile) Gastambide (1844-1913). Auguste Duméril signale sa naissance dans son journal. En 1864 Eugène Gastambide soutient sa thèse : Des transactions. Du concordat. Il épouse Marthe (Adèle) Odier ; ils ont 2 enfants : Maurice Gastambide et Valentine Gastambide (1877-1962, épouse de Charles Beguin, 1869-1930)
2- Jules Gastambide (1846-1944), maire de Decazeville de 1888 à 1892, administrateur de la Société des Houillères et Forges de l’Aveyron, administrateur de la Banque maritime, fondateur avec l’ingénieur Levavasseur et Louis Blériot de la société des moteurs d’avion Antoinette en 1906, constructeur d’aéroplanes. Il épouse Élisabeth Dhombres (1856-1937) en 1877 (voir lettre du 18 mars 1877). Ils ont trois enfants :
- Raoul (Adrien Ernest) Gastambide (1878-1938), conseiller à la Cour des comptes, marié en 1920 avec Marguerite Wentz (1889-1988). Ils ont trois enfants : Bernard Robert Adrien Gastambide (1922-2003, époux de Mireille Marguerite Odier) ; Gilbert Jules Germain Gastambide (né en 1929, époux de Sylvie Collot) ; Gisèle Marie Élisabeth Gastambide (née en 1926, épouse d'Emmanuel Roy)
- Robert (François Adrien) Gastambide (1880-1950), marié avec Germaine Robellaz
- Antoinette (Émilie Léonie) Gastambide (1888-1976), mariée avec André Guex.

3- Adrienne Gastambide (1853-1934). Elle épouse en 1878 Alphonse (Marc) Chauvet (1853-1907), banquier suisse ; Marie Mertzdorff assiste au mariage (voir la lettre du 4 juillet 1878).

*

Adrien Joseph Gastambide est avocat général à Caen (où il est membre de l'Académie Royale des Sciences, Arts et Belles-Lettres en 1844). Après sa démission en 1848, il est nommé procureur général à Amiens en février 1849, puis à Toulouse (1854) et Tours ?. Plusieurs de ses discours prononcés à l'audience solennelle de rentrée sont imprimés : en 1849 à Amiens, en 1857 et 1859 à Toulouse.
Adrien Joseph Gastambide publie en outre un Traité théorique et pratique des contrefaçons en tous genres, ou de la Propriété en matière de littérature, théâtre, musique, peinture (1837) et un Historique et théorie de la propriété des auteurs (1860).
Une Notice sur la vie et les œuvres du président Gastambide paraît à Paris en 1880 (Marchal, Billard et Cie impr.).


Pour citer cette page

« Gastambide, Adrien Joseph (1808-1880) et sa famille », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Gastambide,_Adrien_Joseph_(1808-1880)_et_sa_famille&oldid=58223 (accédée le 1 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.