Vendredi 29 août 1806

De Une correspondance familiale

Lettre de Jean Baptiste Say (Auchy-lès-Hesdin) à sa tante Élisabeth Castanet (Paris)


répondu le 27 7bre 1806

Mort de M. Say le père[1].

Auchy 29 août 1806

Ma pauvre Tante, je viens mêler mon affliction à la vôtre. Ce ne sont pas ceux qui partent qui sont à plaindre, ce sont ceux qui restent.

C’est une disparition à laquelle il fallait s’attendre un peu plus tôt ou un peu plus tard, et c’est au moins un bonheur que ce cher papa ait eu une maladie qui n’ait pas été douloureuse. S’il avait dû conserver sa vie sans conserver sa présence d’esprit, ç’aurait été pour nous et pour lui un bien plus grand malheur encore. Puissions-nous à notre tour terminer comme lui notre existence, chéris et soignés jusqu’au dernier moment !

Nos deux aînés[2] ont amèrement pleuré leur bon-Papa. Les deux petites ne connaissent pas leur malheur. Leur tour n’est pas venu encore de souffrir. Il faudra bien qu’elles en fassent l’expérience. Cela viendra toujours assez tôt.

Ma femme me prie de vous offrir aussi ses tristes consolations. Nous nous efforcerons autant qu’il dépendra de nous d’adoucir la privation que vous éprouverez. Nos enfants à mesure qu’ils grandiront y apporteront du soulagement par leurs caresses.

Je me flattais que le printemps prochain vous nous amèneriez mon père ; hélas ! qui peut faire des projets ! Nous nous reverrons le plus tôt que je pourrai, ma chère Tante. Aimez toujours bien vos neveux et nièces d’Auchy qui sont dans une grande affliction mais qui vous sont bien attachés.

Votre dévoué neveu.

B. Say

Bien des amitiés à ma tante Delaroche[3].


Notes

  1. Jean Étienne Say (1739-1806), veuf de Françoise Castanet (1742-1789), la sœur d’Élisabeth.
  2. Jean Baptiste Say et son épouse Julie Gourdel de Loche ont quatre enfants en 1806 : Horace (1794-1860), Adrienne (1796-1857), Amanda (1803-1814) et Octavie (1804-1865).
  3. Marie Castanet, épouse de Daniel Delaroche.

Notice bibliographique

D’après le site http://xaviersoleil.free.fr/genealogie.html

Annexe

A Madame Castanet à Paris.

Pour citer cette page

« Vendredi 29 août 1806. Lettre de Jean Baptiste Say (Auchy-lès-Hesdin) à sa tante Élisabeth Castanet (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Vendredi_29_ao%C3%BBt_1806&oldid=56888 (accédée le 15 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.