Mardi 8 avril 1806

De Une correspondance familiale

Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à sa mère Rosalie Duval (Amiens)


lettre du 8 avril 1806, recopiée livre 2 page 151.jpg lettre du 8 avril 1806, recopiée livre 2 page 152.jpg


N°170

8 avril 1806,

Ma Chère Mère,

Vous avez dû voir par la lettre que je vous ai écrite hier que nous étions loin de penser que nous ne pouvions pas aller à Amiens ; papa[1], dans ses lettres que je vous porterai ne m’a jamais dit cela, seulement il m’annonçait que Reine[2] en avait donné l’idée. Cependant nous avons changé nos projets d’après votre lettre qui m’est parvenue au moment où tous nos préparatifs étaient faits pour le départ. Nous faisons notre voyage en sens inverse nous partons demain pour Beauvais où nous séjournerons, nous serons logés au lion d’or, grande rue St Martin, de là nous irons soit à Oisemont[3] si la poste peut nous y conduire soit à Abbeville pour aller de là à Oisemont où j’ai écrit en conséquence puis à auxi le château[4] et de là à Auchy-les-Moines[5]. Nous ne savons pas au juste combien nous resterons de temps dans ce dernier endroit mais nous y séjournerons le moins que nous pourrons. Si vous apprenez la bonne convalescence de Reine embrassez-la bien pour nous. Nous serons logés au miroir à Abbeville nous y serons le 11 ou le 12. J’ai écrit partout pour annoncer notre changement de route.

Je vous embrasse de tout mon cœur.

Votre fils C. Duméril

P.S. Mon cheval va beaucoup mieux, Médard[6] pourra partir Samedi ou Dimanche pour venir nous attendre à Amiens.


Notes

  1. François Jean Charles Duméril.
  2. Reine Duméril, sœur d’André Marie Constant.
  3. Probablement chez Geneviève Duval, épouse d’Antoine de Quevauvillers, tante d’AMC Duméril.
  4. Chez Angélique Duval, épouse de Louis Leguay, tante d’AMC Duméril
  5. Jean Baptiste Say, beau-frère d’Alphonsine, dirige depuis 1804 une filature installée dans l’abbaye d’Auchy-les-Moines, ancien nom d’Auchy-lès-Hesdin.
  6. Domestique d’AMC Duméril mentionné dans ses lettres depuis 1805.

Notice bibliographique

D’après le livre des Lettres de Monsieur Constant Duméril, 2ème volume, p.151-152

Pour citer cette page

« Mardi 8 avril 1806. Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à sa mère Rosalie Duval (Amiens) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mardi_8_avril_1806&oldid=56892 (accédée le 26 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.