Vendredi 15 juillet 1887 (B)

De Une correspondance familiale

Lettre dictée d'Antoinette de Tarlé, veuve de Béranger de Milhau (Versailles), à son amie Félicité Duméril, épouse de Louis Daniel Constant Duméril (Vieux-Thann)


Fs1887-07-15-pages1-4-mort Aglaé-De Milhau à Félicité.jpg Fs1887-07-15-pages2-3-mort Aglaé-De Milhau à Félicité.jpg


13 Boulevard de la Reine. Versailles

15 Juillet 1887

J’avais été bien sensible, bonne Madame, à la lettre, déjà ancienne, dans laquelle Constant[1] avait témoigné tant d’intérêt à l’état pénible qui, je le crains bien, ne me quittera plus.

Il est fort adouci en ce moment, par une charmant installation de campagne, que je dois à la découverte de Suzanne[2], qui s’entend à tout, de plus en plus.

C’est là que je viens d’apprendre le nouveau chagrin que doit vous faire éprouver la mort si triste de Madame Milne-Edwards[3] ! que Suzanne avait rencontrée chez Mme Chauvet[4] et qui regrette vraiment maintenant de l’avoir entrevue, et jugée si distinguée. Elle devait tenir une grande place dans vos douloureux souvenirs du passé. Mon Dieu ! quel triste refrain que celui de la vie, c’est-à-dire de la mort !

Je souhaite bien vous trouver tous deux en bonne santé, saisissant toujours avec cœur l’occasion quelle qu’elle soit, de me rapprocher de vous.

Ma chère Secrétaire, car je suis privée d’écrire moi-même (et c’est un grand sacrifice !) se joint à moi dans l’expression des plus fidèles sentiments d’attachement.

Antoinette de Milhau

Madame de Courcy[5], qui n’est pas à Paris en ce moment, est assez sérieusement souffrante.


Notes

  1. Louis Daniel Constant Duméril.
  2. Suzanne de Milhau, épouse de Paul de Montrond.
  3. Aglaé Desnoyers, épouse d'Alphonse Milne-Edwards.
  4. Adrienne Gastambide, épouse d'Alphonse Chauvet.
  5. Félicie Leroy de la Brière, épouse d'Achille Le Cousturier de Courcy.  

Notice bibliographique

D’après l’original.

Pour citer cette page

« Vendredi 15 juillet 1887 (B). Lettre d'Antoinette de Tarlé, veuve de Béranger de Milhau (Versailles), à son amie Félicité Duméril, épouse de Louis Daniel Constant Duméril (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Vendredi_15_juillet_1887_(B)&oldid=35779 (accédée le 29 novembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.