Samedi 28 juillet 1900

De Une correspondance familiale



Lettre d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin ?), à sa sœur Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (Château de Livet dans l'Orne)


Fs1902-07-28 pages1-4 Emilie.jpg Fs1902-07-28 pages2-3 Emilie.jpg


28 Juillet[1]

Quel beau succès pour Charles[2], ma petite Marie, nous en sommes ravis pour lui qui a tant travaillé et qui mérite si bien d’être récompensé ! Une nomination au Concours général c’est superbe et vous devez être tout heureux de ce succès. Je suis sûre que, aujourd’hui, vos chers garçons[3] sont couronnés maintes fois et chargés de prix. Jacques[4] ne fera pas brillante figure à sa distribution Lundi et est assez fâché que le Père Recteur ait exigé qu’il y vienne. Enfin son commencement de diplôme le consolera de ne s’entendre point nommer.

Il est allé à Bamières aujourd’hui et il est convenu que je ne m’inquiéterai pas si je ne le vois pas rentrer pour dîner ; le temps étant menaçant après le fort orage d’hier, j’ai voulu qu’il puisse rester à coucher à Bamières et je ne serais pas étonnée qu’il use de la permission, même si la pluie ne l’y force pas.

Je pense qu’il faut maintenant t’adresser cette lettre à Livet où vous allez être heureux de vous trouver tous réunis. D’après une gentille lettre que Jeanne[5] a écrite à Jacques, je pense qu’elle est de retour avec son papa[6], depuis hier ou ce matin.

Damas[7] a continué à être en correspondance avec M. Bourgoin qui entend paraît-il ne rien faire dans l’appartement. J’avoue que je n’ai pas bien regardé l’état des papiers et des peintures, on n’y voyait si peu clair et il y avait tant de meubles ! pour moi cela m’est égal de n’avoir pas un appartement remis à neuf ne devant l’habiter que rarement. Damas a écrit à tante C.[8] pour lui demander de vouloir bien regarder l’état de l’appartement et demander à M. Bourgoin ce qui serait absolument indispensable à son avis. Mme Gantois m’a répondu qu’elle ne pouvait absolument pas quitter son appartement avant le 15 8bre[9].

J’ai reçu une longue lettre de Marthe[10] qui me donne toutes sortes de bonnes raisons pour n’être pas venue plus tôt et ne pas chercher à aider au déménagement, on sent que la situation est tendue à l’avance et qu’on se reverra sans [plaisir] c’est désolant. Il paraît que Jean avait dit à sa mère en Avril qu’elle n’avait qu’à l’appeler si elle avait besoin de lui et qu’il quitterait tout pour aller près d’elle ; or puisqu’elle n’a pas demandé à Jean de venir c’est qu’elle n’avait pas besoin de lui, j’espère qu’elle ne va pas servir cela à sa belle-mère !

Notre pauvre Doyen[11] est bien malade, je le crois bien au bout. Cela nous fait beaucoup de peine.

Adieu ma bonne chérie, je te quitte pour aller avec Lucie[12], tout en nous promenant, porter mes lettres de Campagne. Ma belle-mère[13] n’est pas encore venue ici ; elle est bien vieillie physiquement, mais toujours aussi bonne et aimable, gaie même avec les enfants. Elle paraît si contente de nous voir. Damas viendra Mardi soir pour 2 jours.

Je t’embrasse et vous envoie à tous mille amitiés.

Émilie


Notes

  1. Lettre sur papier deuil.
  2. Charles de Fréville.
  3. Charles de Fréville et son frère aîné Robert.
  4. Jacques Froissart, reçu au Baccalauréat classique (1re partie).
  5. Jeanne de Fréville.
  6. Marcel de Fréville.
  7. Damas Froissart.
  8. Cécile Milne-Edwards, veuve d'Ernest Charles Jean Baptiste Dumas et mère de Jean Dumas.
  9. Le 15 octobre.
  10. Marthe Pavet de Courteille, épouse de Jean Dumas.
  11. Fortuné Deléval.
  12. Lucie Froissart.
  13. Aurélie Parenty, veuve de Joseph Damas Froissart.

Notice bibliographique

D’après l’original.


Pour citer cette page

« Samedi 28 juillet 1900. Lettre d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin ?), à sa sœur Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (Château de Livet dans l'Orne) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_28_juillet_1900&oldid=55452 (accédée le 9 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.