Campagne-lès-Hesdin et ses environs (Pas-de-Calais)

De Une correspondance familiale


La famille Froissart possède plusieurs domaines autour de Campagne-lès-Hesdin.

Campagne-lès-Hesdin est un chef-lieu de canton du Pas-de-Calais, à 14 km au sud-est de Montreuil. Le territoire du canton est limité au sud par la vallée de l'Authie et s'étend au nord de celle de la Canche. La commune de Campagne-lès-Hesdin a été réunie en 1790 à Brunehautpré, puis a englobé en 1834 une partie de Saint-André-au-Bois et a ainsi atteint 1 400 habitant. Ensuite elle s'est dépeuplée, variant entre 900 et 1 000 habitants dans la première moitié du XXe siècle. La nouvelle église de Brunehautpré, consacrée en 1872, est bâtie dans le style du XIIIe siècle. Victor Morel, médecin, est maire de Campagne-lès-Hesdin, et député radical (1903-1927†).

Parmi les 23 communes du canton sont citées dans les lettres :

- Beaurainville, limitrophe au Nord de la commune de Campagne ; siège d’une ancienne forteresse et de divers bâtiments, dont un prieuré où habitent les Digard en 1914.

- Brimeux, limitrophe au Nord-Ouest de la commune de Campagne ; berceau d’une famille noble qui y avait son château, conserve une église des XVe et XVIe siècles. Les fermes de Bloville et de Brunehautpré, propriétés des moines de Saint-André, dépendaient avant 1789 du domaine de Brimeux.

- Gouy-Saint-André, limitrophe au Sud-Est de la commune de Campagne , gros village à 3 km au SE de Campagne-lès-Hesdin, qui conserve des restes d'une ancienne abbaye. En 1834 Gouy annexe Saint-André-au-Bois, ce qui lui a valu de compléter son nom.

- Saint-Rémy-au-Bois, limitrophe au Sud de la commune de Campagne, dans un vallon qui descend vers l'Authie et sur la chaussée Brunehaut.

*

Dans le canton de Hesdin :

- Dommartin, ancienne commune, supprimée en 1834 (son territoire est partagé entre les communes de Tortefontaine, Raye-sur-Authie et Mouriez). L'abbaye de Dommartin, l’une des plus prestigieuse abbaye prémontrée de France, est transformée en ferme en 1790. Damas Froissart y possède une ferme.

- Bouin

- Mouriez et son hameau Bamières. C’est là que vivent Paul Froissart et son épouse Eudoxie Dambricourt, propriétaires exploitants, et leur famille. En 1911 habitent à Bamières : Paul Froissart, veuf, sa fille Laure née en 1890, son fils Jean, agriculteur, né en 1884, et 7 personnes à leur service (1 domestique, 2 femmes de chambre, 2 cuisinières, 1 valet de chambre et 1 jardinier). En en 1911 à Bamières, une autre ferme appartenant à la famille Froissart est occupée par un couple de régisseur, avec 6 domestiques.
Le maire de Mouriez dans les années 1880 est Charles Parenty.

- Tortefontaine.


Pour citer cette page

« Campagne-lès-Hesdin et ses environs (Pas-de-Calais) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Campagne-l%C3%A8s-Hesdin_et_ses_environs_(Pas-de-Calais)&oldid=56954 (accédée le 4 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.