Mercredi 3 juillet 1918

De Une correspondance familiale

Lettre de Guy de Place (mobilisé) à Jacques Meng (Fellering)

original de la lettre 1918-07-03.jpg


Reçu le 8.7.1918
Répondu le 8 Juillet 1918
25 Juillet 1918

3 juillet

Mon cher Monsieur Meng,

Je réponds aujourd’hui à votre lettre du 24 juin. Je vous comprime ce que je vous disais au sujet du règlement des réquisitions en litige. Attendons quelque temps pour permettre à l’administration de ne faire qu’une seule réunion de Commission ; si dans deux mois d’administration n’a rien reçu de nouveau nous lui demanderons de liquider au moins ce qu’on peut liquider.

Nous ne pouvons pas refuser à l’administration les noms des membres du Comité de la Caisse de secours. Pour le reste ce sera à M. Frey, dont vous donnerez le nom et l’adresse, de répondre sous sa responsabilité Comme il l’entendra.

accepter la demande de Nordon pour la chaudière Piedboeuf.

Continuez à être tranquille dans notre vallée et cordialement à Vous,

GP


Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mercredi 3 juillet 1918. Lettre de Guy de Place (mobilisé) à Jacques Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_3_juillet_1918&oldid=35164 (accédée le 18 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.