Mercredi 17 avril 1918

De Une correspondance familiale

Lettre d’Aimé Dreyer (Wesserling) à Jacques Meng (Fellering)

original de la lettre 1918-04-17.jpg


Confidentielle

Reçu le 17-4-1918

Communiqué à M. de Place le 18 Avril 1918

Wesserling le 17 Avril 1918[1]

Monsieur J. Meng

En réponse à votre estimée d’hier, voici ce que M. Beha m’a dit & que j’ai répété à M. Siegel :

« Donc M. Beha m’a raconté ici il y a peu de temps que la Blanchisserie de Thann lui avait demandé à acheter son terrain & non qu’elle l’avait acheté ; il a ajouté qu’il croyait qu’elle pourrait encore avoir du terrain de la fabrique de Produits Chimiques. »

J’ai pensé que cela pourrait vous intéresser, c’est pourquoi j’en ai causé à M. Siegel.

Agréez, Monsieur, mes cordiales salutations.

A. Dreyer


Notes

  1. Papier à en-tête imprimé : « Aimé Dreyer, Wesserling (Alsace) ».

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mercredi 17 avril 1918. Lettre d’Aimé Dreyer (Wesserling) à Jacques Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_17_avril_1918&oldid=34963 (accédée le 8 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.