Lundi 14 décembre 1863

De Une correspondance familiale

Lettre de Charles Mertzdorff (Paris) à sa fille Marie Mertzdorff (Vieux-Thann)


Original de la lettre 1863-12-14.jpg


14 Xbre

Ma chère Mimi

Ton petit papa a été bien heureux de recevoir & lire ta petite lettre. Il a le temps bien long après ses deux petites filles[1] qu’il aimerait tant embrasser ; Mais il faut qu’il reste encore quelques jours à Paris ;

Tante Adèle[2] a été bien heureuse de voir ta petite lettre, elle aimerait bien t’embrasser.

J’ai vu hier ta bonne marraine[3] qui elle aussi a lu ta lettre & était bien contente de voir que sa bonne petite Mimi est toujours sage & qu’elle pense souvent à elle.

Lorsque tu verras tes petites Amies[4] tu les embrasseras bien pour moi. Comme la petite sœur Emilie est encore trop petite pour recevoir une lettre tu lui diras que papa pense toujours à elle & tu l’Embrasseras bien fort bien fort sur les 2 petites joues roses. Tu lui diras aussi que toutes les petites filles à Paris que je vois sont toujours très sages, très sages & que je pense qu’elle l’est aussi.

Embrasse bien bonne-Maman[5], Cécile & Marie[6] pour moi. Ton papa t’envoie un bon gros baiser

Charles

porte cette petite lettre à l’Oncle Georges[7].


Notes

  1. Marie et Emilie Mertzdorff.
  2. Adèle Duméril, cousine.
  3. Eugénie Desnoyers.
  4. Marie et Hélène Berger.
  5. Marie Anne Heuchel, veuve de Pierre Mertzdorff, plutôt que l’autre grand-mère, Félicité Duméril, épouse de Louis Daniel Constant Duméril, qui est à Morschwiller.
  6. Cécile et Marie, domestiques chez les Mertzdorff.
  7. Georges Heuchel, oncle maternel de Charles.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Lundi 14 décembre 1863. Lettre de Charles Mertzdorff (Paris) à sa fille Marie Mertzdorff (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_14_d%C3%A9cembre_1863&oldid=56983 (accédée le 15 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.