Lundi 10 avril 1916

De Une correspondance familiale

Carte-lettre d’Emilie Mertzdorff (Paris), épouse de Damas Froissart à son fils Louis Froissart (Camp de La Braconne)

original de la lettre 1916-04-10.jpg


10 Avril

Mon cher Louis,

Je t'envoie un petit morceau de langue de Brunehautpré, sûre que cela te semblera bon. Nous avons aujourd’hui des nouvelles de Michel[1] et de Pierre[2], tout va bien. Ce dernier est bien abrité, dit-il. Le premier enchanté d'une nouvelle cagna.

Nous venons de voir MmeLe Gallais[3] et Anne Marie. Le Général doit être tout près de Michel car lui et son fils Pierre, Lieutenant au 355e d'Infanterie ont le même secteur postal 733 qui est celui de Michel.

Nous avons eu hier à déjeuner tous les Dumas[4]. Armand Caruel est reparti le soir pour sa frontière tripolitaine. Geogeo[5] pourra te réciter une fable, c'est un grand évènement !

Je t'embrasse tendrement, mon petit  

Emy


Notes

  1. Michel Froissart, frère de Louis.
  2. Pierre Froissart, frère de Louis.
  3. Marie Adèle Gabrielle de la Fouchardière, épouse du général Alexandre Le Gallais et mère d’Anne Marie et Pierre Le Gallais.
  4. Louise Marie Dumas-Milne-Edwards, son époux Armand Caruel, leurs enfants et, possiblement, Marthe Pavet de Courteille, veuve de Jean Dumas et mère de Louise Marie.
  5. Georges Degroote, 4 ans.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Lundi 10 avril 1916. Carte-lettre d’Emilie Mertzdorff (Paris), épouse de Damas Froissart à son fils Louis Froissart (Camp de La Braconne) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_10_avril_1916&oldid=52476 (accédée le 4 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.