Jeudi 6 mai 1852

De Une correspondance familiale


Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à Georges Louis Duvernoy (Paris)



595

Muséum d’Histoire Naturelle[1]

Mon cher Collègue,

J’ai reçu hier soir du Ministre de l’Instruction publique[2] une lettre qui me charge de vous convoquer comme Professeur du Muséum à vous rendre le Dimanche 9 du courant à 9 heures précises du matin chez M. Le Ministre pour y prêter entre ses mains le serment prescrit par l’article XIV de la Constitution et conformément à l’article deux de son arrêté du 28 avril[3].

On se réunira à 8 heures ¼ à la salle d’Assemblée.

Agréez, mon cher Collègue, les civilités de votre tout dévoué

Le Directeur

C. Duméril

6 mai 1852

A Monsieur Duvernoy


Notes

  1. L’en-tête est imprimé.
  2. Hippolyte Fortoul est ministre de l’Instruction publique et des Cultes du 3 décembre 1851 au 7 juillet 1856. Sa volonté de mise au pas de l'Université se traduit en particulier par la suppression de l'inamovibilité des professeurs de faculté. Il tente aussi de réformer l'Institut de France, foyer gênant d'opposition orléaniste, mais ne réussit finalement qu'à créer une section nouvelle de l'Académie des sciences morales et politiques (la section de politique, administration et finance) dont il nomme les 10 membres.
  3. Le décret du 9 mars 1852 sur l'instruction publique vise à « rétablir l’ordre et la hiérarchie dans le corps enseignant » : le concours est supprimé dans les facultés de droit (il avait été supprimé déjà par la Restauration, puis rétabli immédiatement après) et dans les facultés de médecine (auxquelles il avait été rendu en 1830) ; les articles 14, 68, 76 de la loi de 1850 sont abrogés et en conséquence le président de la République ou le ministre nomment et révoquent tout le personnel de l'enseignement secondaire et supérieur ; le Conseil supérieur est nommé et non plus élu ; la section permanente, dernier vestige du Conseil de l'Université, disparaît.

Notice bibliographique

D’après l’original au Muséum national d’histoire naturelle (Ms 2745, n°595)

Annexe

A Monsieur Duvernoy

Professeur administrateur du Muséum d’Histoire naturelle

Paris

Pour citer cette page

« Jeudi 6 mai 1852. Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à Georges Louis Duvernoy (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jeudi_6_mai_1852&oldid=51968 (accédée le 13 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.