Dimanche 6 juillet 1884

De Une correspondance familiale

Lettre de Félicité Duméril et de Louis Daniel Constant Duméril (Paris), à Marcel de Fréville, époux de leur petite-fille Marie Mertzdorff (Launay près de Nogent-le-Rotrou)


Fs1884-07-06-pages1-4 Félicité-Constant.jpg Fs1884-07-06-pages2-3 Félicité Constant.jpg


Paris 6 Juillet 1884

Mon cher Marcel,

Hier soir nous venions de quitter les Paul Duméril[1] quand en rentrant ici nous avons trouvé le télégramme qui nous annonce l’heureuse naissance de notre petit Charles[2]. Inutile de vous dire ce que nous avons ressenti, il vous est facile de vous le figurer. Recevez mon cher Marcel ainsi que notre si aimé Marie[3] et votre bonne tante[4], une vraie mère pour vous tous, toutes nos tendres félicitations. Il nous tarde d’avoir des nouvelles si intéressantes pour nous qui sommes éloignés de nos chers enfants.

Bien à vous de cœur

Félicité Duméril

Mon cher Marcel

Je ne veux pas laisser partir ce mot de ma femme sans y joindre mes compliments & félicitations. Voilà un vilain moment passé ; tout nous fait espérer que la suite sera aussi heureuse que le grand événement.

La grande chaleur était devenue pénible pour Marie, mais elle va bien en souffrir encore dans son lit si quelques bons orages ne viennent pas rafraîchir la température.

Votre bonne Marie[5] avait bien gracieusement désigné Marie Paul[6] pour la remplacer près de nous pendant l’isolement que tous les départs font autour nous : notre chère nièce qui ne nous néglige jamais vient d’avoir l’occasion de remplir de rôle de notre petite-fille. Rosalie[7], qui y est sujette, a dans ce moment un assez fort mal de gorge & les Paul nous ont eu à dîner hier & veulent nous avoir encore aujourd’hui pour simplifier notre ménage.

Encore une fois bon courage à Marie & à vous nos compliments ainsi qu’à tante ; la Providence de ses filles[8].

Je ne sais si vous avez écrit la nouvelle à Vieux-Thann : je vais toujours en informer les Léon[9]

Votre affectionné    C. Duméril  


Notes

  1. Paul Duméril et son épouse Marie Mesnard (« les Paul »).
  2. Charles de Fréville.
  3. Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville.
  4. Aglaé Desnoyers, épouse d'Alphonse Milne-Edwards.
  5. Marie Mertzdorff-de Fréville.
  6. Marie Mesnard-Duméril.
  7. Rosalie, domestique chez les Duméril.
  8. Marie Mertzdorff-de Fréville et sa sœur Émilie Mertzdorff-Froissart, qu'elle a élevées.
  9. Son fils Léon Duméril et son épouse Marie Stackler.

Notice bibliographique

D’après l’original.

Pour citer cette page

« Dimanche 6 juillet 1884. Lettre de Félicité Duméril et de Louis Daniel Constant Duméril (Paris), à Marcel de Fréville, époux de leur petite-fille Marie Mertzdorff (Launay près de Nogent-le-Rotrou) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Dimanche_6_juillet_1884&oldid=53664 (accédée le 9 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.