Dimanche 26 janvier 1879

De Une correspondance familiale


Lettre de Marie Mertzdorff (Paris) à son père Charles Mertzdorff (Vieux-Thann)


original de la lettre 1879-01-26 pages 1-4.jpg original de la lettre 1879-01-26 pages 2-3.jpg


Paris 26 Janvier 79.

Mon cher Papa,

Ta lettre de ce matin est venue nous réjouir car il y avait en effet bien longtemps que nous n’avions eu de tes nouvelles et nous avions un peu peur que ton mal de gorge n’ait persisté ! mais je vois au contraire que tout le monde va bien à Vieux-Thann malgré le froid. En même temps que ta lettre nous en avons reçu une autre de tante Zaepffel[1] qui nous a fait jeter toutes les exclamations de surprise, d’étonnement, de stupéfaction que nous avons pu trouver dans notre vocabulaire ; devine ce qu’elle nous annonce ? tu ne le pourras ou tu ne le voudras jamais eh bien je vais te le dire mais prépare-toi à bondir : elle nous apprend le mariage de Laure[2] ! oui père Laure se marie, Laure qui a eu 18 ans il y a 2 jours, Laure qui est la contemporaine d’Emilie[3] ! Est-ce à croire ! Elle épouse un jeune homme de 23 ans fabricant de gros drap aux environs de Nancy. Décidément me voilà dans la catégorie des vieilles filles mon bon Père, cela me paraît bien drôle de voir tout le monde se marier comme cela autour de moi.
Tante[4] paraît contente du mariage, il paraît que le jeune homme est très bien.

Voilà une nouvelle je pense qui suffit pour remplir toute ma lettre ; maintenant je te dirai qu’il fait un temps affreux, il dégèle depuis ce matin ce qui est un autre genre de désagrément car on marche absolument dans l’eau c’est pire encore que le jour où tu nous as quittés, aussi tante[5] n’a pas voulu que je l’accompagne à Bellevue[6] et elle y est allée seule avec Emilie, je me suis contentée de la messe de 11h1/2. Cependant je me porte à merveille mon rhume qui a plutôt été un soupçon de rhume est mûr et plus que mûr il se fane complètement et a à peu près disparu je crois que j’ai pris la peur pour le mal. Je t’écris du cabinet d’oncle[7] [où] ce pauvre oncle est prisonnier car il a depuis hier une grippe en règle il en est encore à la période humide ; c’est une vraie maladie dans ce moment. Aussi hier nous avons passé notre soirée dans nos lits car il aurait été impossible de faire entrer une voiture dans la cour si même elle avait pu venir dans notre rue ; Lundi dernier tante a été forcée de partir à pied dîner chez Mme Masson[8] et le soir en revenant leur cheval s’est abattu, tu vois que dans ces conditions-là on ne peut songer à se mettre en route. Je suis persuadée que bien des personnes auront été empêchées comme nous ; Mardi déjà chez Mme Bussy[9] il manquait une grande partie des invités. Hier j’ai beaucoup travaillé car je veux absolument me remettre au courant de mes devoirs qui sont en retard depuis le nouvel an, j’y suis déjà arrivée pour la géographie il ne me reste plus qu’un peu de physique et de beaux-arts, cela m’amuse toujours énormément de me fourrer dans mes livres une chose en amène une autre et j’y resterais indéfiniment. Nous avons eu aussi la visite de Jeanne B.[10] qui était toute seule chez elle sa mère[11] étant retournée à Bellevue.

Je pense que tante et Emilie rentreront tard car après l’enterrement[12] elles devaient aller voir Mme Audouin[13] et peut-être Mme Baudrillart[14], mais il est probable que cette dernière est à Paris auprès de son père[15] qui est toujours dans le même état. Adieu mon Papa chéri chéri, je t’embrasse avec la force que je possède et je jette mes bras de poulpe autour de ton cou.
your old maid[16]
Marie


Notes

  1. Emilie Mertzdorff, épouse d’Edgar Zaepffel.
  2. Laure Zaepffel va épouser Henri Velin.
  3. Emilie Mertzdorff, sœur de Marie.
  4. Emilie Mertzdorff, épouse d’Edgar Zaepffel.
  5. Aglaé Desnoyers, épouse d’Alphonse Milne-Edwards.
  6. Bellevue où demeurent les Baudrillart.
  7. Alphonse Milne-Edwards.
  8. Probablement Marie Adélaïde Lucas, épouse de Georges Masson.
  9. Anne Adélaïde Baudouin, épouse d’Antoine Alexandre Brutus Bussy.
  10. Jeanne Brongniart.
  11. Catherine Simonis épouse d’Edouard Brongniart.
  12. Enterrement de Catherine Edmée Davésiès de Pontés, veuve d'Adolphe Simonis Empis.
  13. Antoinette Silvestre de Sacy, épouse de Paul Audouin.
  14. Félicité Silvestre de Sacy, épouse d’Henri Baudrillart.
  15. Samuel Ustazade Silvestre de Sacy.
  16. Your old maid : ta vieille fille.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Dimanche 26 janvier 1879. Lettre de Marie Mertzdorff (Paris) à son père Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Dimanche_26_janvier_1879&oldid=42438 (accédée le 1 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.