Vendredi 4 janvier 1918

De Une correspondance familiale

Lettre de E. Hochstetter (Fellering) à Guy de Place (mobilisé), avec un post-scriptum de Jacques Meng

original de la lettre 1918-01-04.jpg


Confidentielle

Fellering le 4 Janvier 1918

Monsieur de Place
aux armées

Je viens de causer de nouveau à M. Bockel au sujet de la demande de renseignements sur la maison DJC[1] faite par le bureau Eckel de Lyon[2].

Jusqu’à présent, M. Bockel ne sait pas encore si et comment il répondra à cette demande.

Dans le cas où il se décidera à le faire il envisage deux manières de répondre. La première sera de faire remarquer au bureau demandant, que les questions posées, sortant du cadre habituel de renseignements commerciaux, habituels, il estime que le mieux serait de s’adresser directement à la maison DJC. La seconde manière sera de donner des renseignements tout à fait sommaires en laissant certaines demandes sans réponse.

M. Bockel m’a encore fait entrevoir qu’il me communiquera, le cas échéant, et toujours à titre confidentiel la réponse qu’il aura faite.

Sans autres pour aujourd’hui, veuillez agréer, Monsieur, mes salutations les plus empressées.

E. Hochstetter

Je vous confirme ma lettre du 31 écoulé.
Bien à vous

J Meng


Notes

  1. Maison Duméril, Jaeglé et Compagnie.
  2. Voir la copie de cette demande de renseignements dans les « papiers » et une première lettre relative à cette demande (31 décembre 1917).

Notice bibliographique

D’après une reproduction de l’original

Pour citer cette page

« Vendredi 4 janvier 1918. Lettre de E. Hochstetter (Fellering) à Guy de Place (mobilisé), avec un post-scriptum de Jacques Meng », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Vendredi_4_janvier_1918&oldid=36036 (accédée le 12 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.