Samedi 20 août 1853

De Une correspondance familiale


Lettre d’Auguste Duméril (Paris) à Georges Louis Duvernoy (Paris)


original de la lettre 1853-08-20-pages2-3 (Bibliothèque centrale du MNHN, Paris 2010).jpg


596

Monsieur et bien cher Maître,

Puisque vous avez la bonté de vouloir bien vous occuper de moi, je prends la liberté de vous rappeler les titres des Mémoires que j’ai présentés à l’Académie avec les dates des Séances où ces présentations ont eu lieu et où vous avez été nommé Commissaire avec MM. Flourens et Geoffroy[1].

- 20 Septembre 1852. Mémoire sur un nouveau genre de Reptile de la famille des Chalcédiens (le Lépidophyme) et sur le rang que les Amphibéniens doivent occuper dans la classe des Reptiles.

- 27 Janvier 1853

- 9 Août 1852. Monographie de la Tribu des Torpédiniens ou Raies électriques.

- 4 Octobre 1852. Description des Reptiles nouveaux ou imparfaitement connus de la Collection du Muséum d’histoire naturelle de Paris et Remarques sur la classification des Reptiles (1er mémoire).

C’est un exemplaire de ce Mémoire que j’ai l’honneur de vous offrir.

- 14 Février 1853. Monographie de la Tribu des Scylliens ou Roussettes (poissons plagiostomes).

- 14 Mars 1853. Mémoire sur les Batraciens anoures de la famille des Hylaeformes ou Rainettes.

Si vous avez sous la main les 4 autres Mémoires ci-joints veuillez bien avoir la bonté de me renvoyer ces exemplaires, sinon je vous prie de vouloir bien les garder.

Je ne saurais assez vous dire Monsieur et bien cher Maître, combien je suis heureux de l’honneur que vous voulez bien me faire de vous occuper de mes travaux. Mon père[2] me charge aussi de vous dire qu’il y est très sensible.

Nous vous adressons à vous et à Madame Duvernoy[3] tous nos vœux d’heureux voyage et de bonne santé et je vous prie de vouloir bien agréer, avec l’expression de ma sincère et vive reconnaissance, l’hommage de mon respectueux dévouement.

A Aug. Duméril

20 Août 1853.


Notes

  1. Isidore Geoffroy Saint-Hilaire.
  2. André Marie Constant Duméril.
  3. Marie-Madeleine Braun, épouse de Georges Louis Duvernoy.

Notice bibliographique

D’après l’original au Muséum national d’histoire naturelle (Ms 2745, n°596)

Pour citer cette page

« Samedi 20 août 1853. Lettre d’Auguste Duméril (Paris) à Georges Louis Duvernoy (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_20_ao%C3%BBt_1853&oldid=42638 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.