Roger, Pauline (née en 1839) et ses proches

De Une correspondance familiale

Le nom de Mme Roger apparaît en 1872 dans les lettres entre les dames Boblet, enseignantes qui l’ont eu pour élève, et les sœurs Aglaé et Eugénie Desnoyers : « Madame Pauline Roger l'excellente pianiste vient de se voir enlever en quelques heures (perforation de l'intestin) son mari, excellent et digne jeune homme de 35 ans qui la laisse avec 2 enfants, et tout près d'en avoir un 3e » (lettre du 12 mai 1872). Dans les années 1870 Pauline Roger enseigne le piano à Marie et Emilie Mertzdorff lorsqu’elles viennent vivre à Paris.

Louis Roger, le mari, inspecteur d'assurances, domicilié au 10 rue Madame, décède le 10 mai 1872. Il est né à Paris le 3 décembre 1836. Il est fils de Louis Alexis Roger, employé de commerce (né vers 1798), et de Louise Edme Sylvie Parisot (née vers 1807). Louis Roger se marie le 9 octobre 1865 avec Louise Catherine Pauline Roger, née à Paris le 23 septembre 1839, fille de Ignace Auguste Roger, employé (né vers 1798) et de Adélaïde Georgette Guillemard (née vers 1810). On note, parmi les témoins, la présence de Antoine Guillot Valeton de Sainbris (1820-1887), compositeur et professeur de chant, cousin par alliance de l'époux.

En 1872, Mme Pauline Roger donne, au 40 rue Madame, des leçons de piano « qui ont formé tant de brillantes élèves et surtout de bonnes musiciennes » selon la Revue et gazette musicale de Paris. Elle dirige aussi un groupe vocal féminin. Pauline Roger est dédicataire de pièces de plusieurs compositeurs : Gabriel Fauré (Le ruisseau, 1881) ; Ernest Chausson (Le colibri, 1882 ; Hébé, 1882 ; La nuit).

Le couple Roger a trois enfants :

- Augustine Thérèse, née le 20 octobre 1866 et décédée en 1906, est l’éphémère fiancée de Debussy en 1894. Thérèse est cantatrice de la Société Nationale de Musique (fondée en 1871 pour permettre aux jeunes compositeurs français de présenter leurs œuvres au public) et pianiste. Elle est, comme sa mère, dédicataire de Gabriel Fauré (Thème et variations pour piano) et d’Ernest Chausson. En 1894, mère et fille  habitent rue de Vaneau.

- Louis Julien Joseph, né le 30 mars 1869, se marie à Amiens le 20 janvier 1909 avec Marguerite Marie Louise Renard et décède au Mans le 20 mars 1946.

- (Louis Amélie) Edmée, née le 13 juillet 1872, décédée en 1877 (Voir la lettre du 5 mai 1877).



Pour citer cette page

« Roger, Pauline (née en 1839) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Roger,_Pauline_(n%C3%A9e_en_1839)_et_ses_proches&oldid=42259 (accédée le 29 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.