Mercredi 8 mai 1872

De Une correspondance familiale

Lettre d’Aimée Sophie Élisabeth Boblet (Paris) à Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (Vieux-Thann)

original de la lettre 1872-05-08.jpg


Paris, 8 Mai 1872

Chère Amie,

En vous envoyant, Mercredi dernier, la note des devoirs à faire pour notre 20e réunion ; je pensais bien que tout entières au bon Dieu, votre chère Marie[1] et vous, n'auriez pas le temps de vous occuper d'autres soins, mais je tenais à ce qu'il n'y eût pas de lacune, et j'ai cru qu'il vous serait agréable d'avoir et de copier ces notes pour faire faire le travail indiqué quand cela vous sera possible.

Vous avez su que votre chère sœur[2] est venue donner un démenti à ce que je vous disais à la fin de ma lettre du 1er. Je le lui ai pardonné facilement, elle vous a porté, je crois, les livres qui seront utiles, cet été, à notre petite élève.

Je vous adresse une note générale de direction de travail pour cet été, le nota vous dira que chaque semaine j'enverrai à mes correspondantes l'indication particulière de ce qu'elles auront à faire d'un Mercredi à l'autre, et le texte des concours.

Adieu, chère Amie; le 22 Mai, je vous adresserai le premier envoi de notre cours d'été ; d'ici là, j'espère quelques mots de vous ?

Je vais aller passer quelques jours à la campagne (à Bellevue) mais on m'y enverra les lettres qui arriveront pour moi, rue Jacob.

Je vous embrasse toutes du fond du cœur

S. Boblet


Notes

  1. Marie Mertzdorff, qui a fait sa communion le 5 mai.
  2. Aglaé Desnoyers, épouse d’Alphonse Milne-Edwards.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mercredi 8 mai 1872. Lettre d’Aimée Sophie Élisabeth Boblet (Paris) à Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_8_mai_1872&oldid=35249 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.