Mercredi 23 avril 1828

De Une correspondance familiale


Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à Louis Augustin Guillaume Bosc (Paris)



588

Monsieur[1],

J’ai reçu de Monsieur Berger[2] Docteur en Médecine à Genève, le même qui a fait des recherches sur la chaleur avec feu mon beau-frère F. Delaroche un mémoire très intéressant sur l’hibernation et l’engourdissement de quelques animaux par le froid. Ses recherches curieuses sont la suite de celles qu’ont publié MM. Mangili[3] et Prunelle[4]. L’auteur désirerait que son travail soit inséré dans les Annales ou Mémoires du Muséum[5]. J’en ai parlé à mes collègues les administrateurs qui m’ont chargé de vous l’adresser. Je serais bien aise de corriger les épreuves. Le manuscrit est très net ; mais c’est une matière qui exige beaucoup de mots techniques qui me sont plus familiers. Vous m’obligerez donc si vous voulez bien avoir la complaisance de me faire adresser les premières épreuves.

Je saisis avec empressement cette occasion de vous renouveler l’assurance de mon dévouement et de mon attachement.

Votre serviteur

C. Duméril


Notes

  1. Cette lettre appartient au fonds du Muséum des correspondances adressées à Thouin et Bosc ; André Thouin étant décédé en 1824, il est probable que cette lettre s’adresse à Bosc, qui décède à la fin de l’année 1828.
  2. Jean François Berger publie, en 1828, l’article dont il est question dans cette lettre dans les Mémoires du Muséum, vol. IV, intitulé : « Expériences et remarques sur quelques animaux qui s'engourdissent pendant la saison froide ».
  3. Giuseppe Mangili, élève de Spallanzani à Pavie, a été mêlé à la controverse sur l’électricité animale dans l’Italie de la fin du XVIIIe siècle, menée autour des travaux de Galvani, Volta et autres. Il est l’auteur d’un mémoire sur l’hibernation : Saggio d'osservazioni per servire alla storia dei mammiferi soggetti a periodico letargo, Milano, dalla Reale stamperia, 1807.
  4. Prunelle a publié dans les Annales du Muséum d’histoire naturelle, un mémoire intitulé « Recherches sur le sommeil léthargique auquel certains animaux sont sujets pendant la saison hivernale ».
  5. Les Annales du Muséum national d'histoire naturelle paraissent jusqu’en 1813 (plus un tome en 1827) et deviennent à partir de 1815 : Mémoires du Muséum d'histoire naturelle.

Notice bibliographique

D’après l’original au Muséum national d’histoire naturelle (Ms 1974, n°588)

Annexe

Le 23 avril 1828

Pour citer cette page

« Mercredi 23 avril 1828. Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à Louis Augustin Guillaume Bosc (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_23_avril_1828&oldid=42636 (accédée le 16 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.