Prunelle, Clément Victor François Gabriel (1777-1853)

De Une correspondance familiale

Prunelle est cité par André Marie Constant Duméril dans une lettre à Louis Augustin Guillaume Bosc en 1828 et dans une autre à Bretonneau, en 1835.

Prunelle, professeur d’histoire de la médecine à la Faculté de Montpellier (1807), est révoqué pour ses idées philosophiques et libérales (1815). Il se fixe à Lyon, ville où il exerce la médecine et dont il devient maire et député. Il est plus tard nommé inspecteur à Vichy, où il meurt en 1853. Il publie dans les Annales du Muséum d’histoire naturelle, un mémoire intitulé « Recherches sur le sommeil léthargique auquel certains animaux sont sujets pendant la saison hivernale ». Il est membre de l'Académie Nationale de Médecine.



Pour citer cette page

« Prunelle, Clément Victor François Gabriel (1777-1853) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Prunelle,_Cl%C3%A9ment_Victor_Fran%C3%A7ois_Gabriel_(1777-1853)&oldid=43198 (accédée le 1 mars 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.