Mardi 3 septembre 1918

De Une correspondance familiale


Lettre dactylographiée de Jacques Meng (Fellering) à Guy de Place (Le Havre)


original de la lettre 1918-09-03.jpg


Fellering près Wesserling[1]
Vieux Thann le 3 Septembre 1918

Mon cher Monsieur de Place.

Après un silence de 3 semaines je reçois à l’instant votre aimable lettre du 1 courant datée de l’Hôtel Continental au Havre, et je vous en remercie beaucoup. Je ne vous ai plus écrit depuis ma lettre que vous avez encore eue à Paris. Comme vous me dites que vous êtes au Havre pour une missions rapide [et] que vous ne me donnez pas d’adresse ultérieure, je voudrais pourtant vous prier de m’indiquer où je devrai vous envoyer ma prochaine lettre, pour que les rapports que j’ai à vous faire parvenir ne vous courent pas après à [l’inconnu].

Le contenu de votre susdite lettre aura tout mon intérêt et dans l’attente de recevoir incessamment votre adresse je vous présente, mon cher Monsieur de Place, mes salutations les plus respectueuses.

[2]


Notes

  1. Papier à en-tête : Duméril, Jaeglé & Cie
  2. Signature peu lisible, probablement de Jacques Meng.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mardi 3 septembre 1918. Lettre dactylographiée de Jacques Meng (Fellering) à Guy de Place (Le Havre) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mardi_3_septembre_1918&oldid=40971 (accédée le 12 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.