Mardi 31 août 1909

De Une correspondance familiale




Lettre d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Douai), à son fils Louis Froissart (Coblence en Allemagne)


Fs1909-08-31 Emilie.jpg


Douai, Mardi 31 Août

Mon cher petit Louis,

J’ai beaucoup de choses à te dire : d’abord Michel[1] vient d’être opéré. Je t’écris de la clinique où il est couché somnolant et un peu mal à l’aise mais ne souffrant pas beaucoup. Je viendrai le chercher à 1h avec une voiture fermée.

Nous sommes rentrés hier soir seulement.

La plus grande nouvelle que j’ai à t’apprendre, c’est celle que j’ai apprise hier soir : les fiançailles de Max avec Cécile Dambricourt[2], la 2de fille de Géry[3]. Voilà un bien gros événement qui nous remplit tous de joie.

J’ai retrouvé à Poitiers ton papa et tes frères[4] et après avoir visité Poitiers, je suis partie avec eux pour Tours où nous avons couché. Michel et moi en sommes partis hier à 9h du matin pour être à Paris à midi et à 8h à Douai. Nous avons cueilli M. l’Abbé[5] au passage. Ton papa arrivera à Paris ce soir et viendra le plus tôt possible à Douai.

Le Docteur Depoutre vient de me dire que je pourrais emmener Michel en auto dès Samedi. Ce serait bien bon car Lucie[6] attend impatiemment notre retour à Brunehautpré pour venir y passer quelques jours.

Nous avons accepté d’aller au mariage de Marie Parenty[7] avec Jacques et Madeleine[8] et pas pour toi, car même si tu es revenu tu n’aurais rien à mettre. Michel et P.[9] sont dans le même cas et s’abstiendront.

Je t’embrasse tendrement cher petit. Nous voilà moins loin de toi maintenant et les lettres mettront moins de temps à s’échanger.

Je t’envoie les amitiés du patient.

Émilie

Écris-nous, quand ce ne serait qu’une carte.


Notes

  1. Michel Froissart, opéré par le docteur Léon Depoutre.
  2. Maximilien Froissart épouse Cécile Dambricourt le 4 novembre 1909.
  3. Géry Dambricourt, troisième du nom, époux de Thérèse Masse.
  4. Damas Froissart et ses fils Jacques, Michel et Pierre Froissart.
  5. Probablement Marcel Pératé.
  6. Lucie Froissart, épouse d’Henri Degroote.
  7. Marie Parenty épouse Joseph Opin à Calais.
  8. Jacques et Madeleine Froissart.
  9. Michel et Pierre Froissart.

Notice bibliographique

D’après l’original.


Pour citer cette page

« Mardi 31 août 1909. Lettre d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Douai), à son fils Louis Froissart (Coblence en Allemagne) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mardi_31_ao%C3%BBt_1909&oldid=55612 (accédée le 13 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.