Mardi 11 février 1919

De Une correspondance familiale


Lettre de Guy de Place (mobilisé) à Jacques Meng (Fellering)

original de la lettre 1919-02-11 page 1.jpg original de la lettre 1919-02-11 page 2.jpg original de la lettre 1919-02-11 page 3.jpg


Reçu le 13.2.1919
Répondu le 13 Februar 1919

Duméril Jaeglé et Cie
S.e.c.p.A
Vieux-Thann[1]

Mardi

Mon cher Monsieur Meng,

J’ai bien reçu hier votre dépêche au sujet des bilans et votre lettre du 8 février au sujet du chauffeur en particulier. Mon projet serait de partir pour Thann lundi soir. Seulement il faudrait que je puisse avoir une voiture à l’arrivée : la voiture de Bruckert ne marche donc pas, vous ne m’en parlez pas. Si, pour avoir la voiture de Rebert il faut que le chauffeur [Schielin] soit là, il faut que je m’arrange pour que ce chauffeur ne soit pas à Paris ou en route pour Paris à cette date. C’est pourquoi je [  ] de vous télégraphier pour vous demander quel jour le plus rapproché [Schielin] peut être à Paris. S’il a le temps de venir et de rentrer d’ici lundi, ou plutôt d’ici dimanche ça va bien. Si, au contraire, ce n’est pas faisable il faut ou bien que vous trouviez un autre moyen de me faire prendre à Belfort lundi Mardi Matin (sous confirmation de Mon arrivée ce jour-là) ou bien que [Schielin] remette son voyage à Paris d’une quinzaine au besoin, au reçu de cette lettre explicative, télégraphiez-moi à nouveau. Ne craignez pas d’user du télégraphe.

J’achèverai ce soir ou demain, de répondre à votre lettre.

Cordialement,

GP

les renseignements que vous avez doivent suffire pour l’établissement du permis de la voiture. J’ignore la force en chevaux. Ça doit être dans les 16.

Si il faut que [Schielin] soit dimanche lundi à Thann (ce qui serait suffisant pour me chercher Mardi Matin) il faudrait qu’il arrive jeudi matin. Vous me télégraphierez dans ce cas. Au besoin s’il compte mettre 2 jours pour la route il suffirait qu’il quitte Paris Samedi Matin, donc qu’il arrive vendredi Matin.


Notes

  1. Papier à en-tête.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mardi 11 février 1919. Lettre de Guy de Place (mobilisé) à Jacques Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mardi_11_f%C3%A9vrier_1919&oldid=40663 (accédée le 14 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.