Ménétries, Édouard (1802-1861)

De Une correspondance familiale

Dans sa lettre du 14 septembre 1834, André Marie Constant Duméril mentionne le nom de Ménétries. Edouard Ménétries est né à Paris, et c’est sa rencontre avec Alexander von Humboldt (1769-1859) qui le décide à abandonner sa carrière médicale pour se consacrer à l’exploration et à l’histoire naturelle. Il étudie auprès de Pierre André Latreille (1762-1833) et de Georges Cuvier (1769-1832). Sur leurs recommandations, il participe, de 1822 à 1824, comme zoologiste, à une expédition russe au Brésil conduite par le baron Georg Heinrich von Langsdorff (1774-1852). Ce voyage lui permet d'acquérir une grande expérience sur le terrain et Ménétries prépare une série d'articles sur la zoologie. Après son retour du Brésil, il se rend à Saint-Péterbourg, il devient conservateur des collections de zoologie à l’Académie des Sciences. En 1829, il accompagne l’expéditions dans le Caucase alors en guerre. De retour à Saint-Pétersbourg en 1831, il publie le Catalogue raisonné des objets de zoologie recueillis dans un voyage au Caucase et jusqu’aux frontières actuelles de la Perse, premier grand travail scientifique portant sur la faune caucasienne. Nommé conservateur du musée zoologique de l'Académie des Sciences en 1832, il réorganise et développe les collections, en particulier celles des papillons.



Pour citer cette page

« Ménétries, Édouard (1802-1861) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=M%C3%A9n%C3%A9tries,_%C3%89douard_(1802-1861)&oldid=42097 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.