Lundi 4 juillet 1887 (A)

De Une correspondance familiale

Lettre de Sophie Villermé, veuve d'Ernest de Fréville (Launay près de Nogent-le-Rotrou) à sa belle-fille Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (Paris)


Fs1887-07-04A page1-S de Fréville.jpg Fs1887-07-04A pages 2-3-S de Fréville.jpg


Lundi matin 4 Juillet 87

Ma bonne Marie je ne vous ai pas écrit hier, Marcel[1] ayant pu vous donner des nouvelles de vos enfants[2] ; ce matin vos chers petits ont gazouillé comme d’habitude et vont bien. La nuit a été calme, malgré cette chaleur excessive : Jeanne et Robert on remué, ce qui n’est pas étonnant, mais Robert n’a toussé ni cette nuit ni ce matin, me dit Thérèse[3].

Hier, Jeanne m’a fait plusieurs questions sur vous et sur [votre] bonne tante[4] ; Elle et Robert m’ont demandé quand vous reviendriez. Ils vous embrassent très bien ainsi que leur papa.

Charles et sa petite sœur m’ont paru grossis, ce qui est un effet de mon imagination.

Jeanne prend sa leçon avec Mlle de C.[5] (9h). Le dîner s’est bien passé hier, même au point de vue de l’Allemand ; Jeanne me disait traduisit plusieurs phrases, après en avoir conféré avec Mlle xx.

Ma bien chère Marie, je n’ai pas besoin de vous dire combien ma pensée, mon cœur sont avec vous ! je souffre de ne rien savoir depuis hier matin et je prie Dieu du fond de mon âme.

S. de F.

j’ai oublié de vous demander s’il valait mieux adresser mes lettres chez Madame Pavet[6] ou au 57[7].


Notes

  1. Marcel de Fréville.
  2. Jeanne, Robert, Charles et Marie-Thérèse de Fréville.
  3. Thérèse, employée chez les de Fréville.
  4. Aglaé Desnoyers, épouse d'Alphonse Milne-Edwards, qui vient d'être opérée.
  5. Mademoiselle de Castel.
  6. Louise Milne-Edwards, veuve de Daniel Pavet de Courteille.
  7. 57 rue Cuvier, au Jardin des plantes.

Notice bibliographique

D’après l’original.

Pour citer cette page

« Lundi 4 juillet 1887 (A). Lettre de Sophie Villermé, veuve d'Ernest de Fréville (Launay près de Nogent-le-Rotrou) à sa belle-fille Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (Paris) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_4_juillet_1887_(A)&oldid=40556 (accédée le 22 mai 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.