Lundi 31 octobre 1803, 8 brumaire an XII

De Une correspondance familiale

Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à son père François Jean Charles Duméril (Amiens)

Original de la lettre 1803-10-31-page1.jpg Original de la lettre 1803-10-31-pages2-3.jpg


n° 147

8 Brumaire an 12

Mon cher Père

Monsieur Facquez m'a remis les 234ll que vous me chargiez de donner à M. Herpin mais seulement lorsqu'il me montrerait une lettre de vous. ce jeune homme est venu pour toucher cette somme mais d'après vos ordres que je lui ai communiqués je lui ai dit que j'allais vous écrire. il m'a montré le chargement de la malle par roulier à votre adresse. il se plaint beaucoup des procédés de M. De france[1]. Mandez-moi de suite ce que je dois faire.

je viens de remettre à M. Legrand qui part après-demain la robe que Reine[2] avait prié ma cousine Dumont[3] de faire faire pour elle. vous savez des nouvelles du cousin par Auguste[4]. il allait hier beaucoup mieux.

Nous venons d'arrêter à l'Ecole que nous reprendrions l'ancien costume des médecins. ainsi vous ne serez pas étonné de me voir quelque jour dans le costume complet d'un maître de cérémonie du malade imaginaire.

J'ai recommencé mes leçons à l'Ecole Centrale. nous ne rentrons à l'Ecole demédecine que le 16. le deux de ce mois j'ai terminé mes poissons au muséum et j'ai eu la satisfaction de conserver mes auditeurs jusqu'à la fin.

je me porte assez bien quoique fort enrhumé. j'embrasse toute la famille.

C. Duméril

le 8 Brumaire an XII


Notes

  1. Louis Defrance.
  2. Reine Duméril, sœur d’André Marie Constant.
  3. Probablement Rosalie Rey, épouse de Charles Dumont de Sainte-Croix.
  4. Auguste (l’aîné), frère d’André Marie Constant Duméril.

Notice bibliographique

D’après l’original (il existe également une copie dans le livre des Lettres de Monsieur Constant Duméril, 2ème volume, p. 106-107)

Annexe

À Monsieur

Monsieur Duméril, substitut du commissaire du gouvernement près Saint Rémy

A Amiens

Pour citer cette page

« Lundi 31 octobre 1803, 8 brumaire an XII. Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à son père François Jean Charles Duméril (Amiens) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_31_octobre_1803,_8_brumaire_an_XII&oldid=40544 (accédée le 13 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.