Lundi 16 août 1909

De Une correspondance familiale



Carte d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Cauterets), à son fils Louis Froissart (Coblence en Allemagne)


Fs1909-08-16 Emilie.jpg


Cauterets, 16 Août

Mon cher petit Louis,

Mme Compadre et ses filles[1] sont arrivées Samedi soir et  nous avons fait hier une belle promenade avec déjeuner dans la montagne, par un temps idéalement beau, mais cette nuit orage épouvantable, nuages bas, on ne voit plus de montagnes aujourd’hui en revanche le gave a beaucoup augmenté de volume ; il pleut sans cesse et nous devons renoncer à toute promenade aujourd’hui.

Ton papa[2] a dû quitter ce matin Aurillac et ira peut-être, suivant le désir de tes frères[3] voir les gorges du Tarn ce qui leur permettrait d’arriver que Mercredi soir. Je sais que Jacques a reçu une lettre de toi et je fais mes compliments pour ton courage pour la correspondance.

Je t’embrasse tendrement, cher petit, et t’envoie les bonnes amitiés de tout le monde.

Émilie


Notes

  1. Marguerite Marie Peltier, épouse d’Abel Compadre, et Suzanne et Yvonne Compadre.
  2. Damas Froissart.
  3. Jacques et Michel Froissart.

Notice bibliographique

DInsérer un paragraphe’après l’original.


Pour citer cette page

« Lundi 16 août 1909. Carte d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Cauterets), à son fils Louis Froissart (Coblence en Allemagne) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_16_ao%C3%BBt_1909&oldid=55276 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.