Jeudi 18 mars 1915

De Une correspondance familiale

Lettre de Guy de Place (Besançon) à M. Meng (Fellering)

original de la lettre 1915-03-18.jpg


Reçu le 20/3/15 à Fellering[1]
Répondu le 27 Mars 15

Besançon le 18 Mars 15[2]

Cher Monsieur Meng

Je pars après-demain pour le front (destination inconnue) Si donc Mura et Auguste[3] ne sont pas encore partis à l'arrivée de cette lettre, envoyez-les tous deux à Paris, remettre toutes les valeurs à Madame de Place[4] 23 rue Desbordes-Valmore. S'ils sont déjà en route, on les dirigera d'ici sur Paris. (Inutile qu'ils apportent du vin de la Cote 425).

Mettez-vous je vous prie en relation avec M. Froissart[5] 29 rue de Sèvres à Paris pour le tenir au courant de tout ce qui pourrait arriver

A la hâte, meilleures amitiés à tous

G de Place


Notes

  1. Fellering, commune du canton de Saint-Amarin, arrondissement de Thann.
  2. Lettre sur papier deuil.
  3. Auguste Gribling.
  4. Hélène Duméril, épouse de Guy de Place.
  5. Damas Froissart.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Jeudi 18 mars 1915. Lettre de Guy de Place (Besançon) à M. Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jeudi_18_mars_1915&oldid=53696 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.