Dimanche 16 avril 1843

De Une correspondance familiale

Lettre d’Auguste Duméril l’aîné (Lille) à son neveu Auguste Duméril (Paris)


d’Auguste Duméril (père)

Le 16 Avril 1843.

Oui, mon cher ami, le jour de votre mariage paraît devoir être irrévocablement fixé au 10 Mai. La mise aux affiches et les publications commenceront le dix-neuf, et le lendemain, je t’adresserai un certificat constatant la mise à exécution de cette première mesure, afin que, de ton côté, tu puisses en obtenir un semblable, au secrétariat de la mairie de ton arrondissement. Tu auras soin de te munir de cette dernière pièce, lors de ton départ de Paris.

L’égalité de ton caractère, mon bon ami, ta conduite reconnaissante envers les auteurs de tes jours, envers des père et mère[1], dont tu as été si constamment chéri ; les qualités personnelles d’Eugénie[2], et aussi, les exemples d’union et de concorde qui vous seront sans cesse mis sous les yeux, par vos frères et sœurs[3], au fait tout me fait entrevoir dans votre avenir des éléments de bonheur, que je m’estimerai toujours heureux d’avoir contribué à fixer.

Fais mes amitiés à Constant, à Félicité et à leurs enfants[4]. J’embrasse tes père et mère aussi cordialement que je les aime. Je vous attends toujours le 25 : tu sais qu’il y aura un nouveau procès-verbal d’enquête à faire, en vertu des dispenses, ce qui nécessitera l’audition de quatre témoins, dont deux parents, et deux amis, MM. Decamps et Parvillez.

Adieu, mon cher ami : je t’embrasse de cœur et suis tout à toi.

Ma lettre ne pourra partir que demain.

Duméril.


Notes

  1. André Marie Constant Duméril et Alphonsine Delaroche.
  2. Eugénie Duméril, cousine et fiancée d’Auguste Duméril.
  3. Louis Daniel Constant Duméril, frère d’Auguste, est marié avec Félicité, sœur d’Eugénie ; ils vivent à Paris.
  4. Louis Daniel Constant et Félicité Duméril ont deux enfants, Caroline et Léon.

Notice bibliographique

D’après le livre de copies : lettres de Monsieur Auguste Duméril, 1er volume, p. 366-368

Pour citer cette page

« Dimanche 16 avril 1843. Lettre d’Auguste Duméril l’aîné (Lille) à son neveu Auguste Duméril (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Dimanche_16_avril_1843&oldid=39387 (accédée le 18 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.