Delaunay, Charles (1816-1872)

De Une correspondance familiale

Dans sa lettres du 15-16 août 1870 Eugénie Desnoyers signale à son époux Charles Mertzdorff que « M. De Launay de l'Observatoire a traîné la brouette » aux côtés d’Alphonse Milne-Edwards pour renforcer la défense de Paris.

Charles Delaunay, après des études à l'École polytechnique (1834-1836), est ingénieur des mines et astronome. Marié en 1839, il est veuf 10 ans plus tard. Delaunay est professeur à l'École des mines de Paris (1844-1851), puis à l'École polytechnique. En 1870 il remplace Le Verrier comme directeur de l'Observatoire de Paris. Il meurt accidentellement, noyé en inspectant les travaux de la rade de Cherbourg (1872).

Charles Delaunay, élu en 1855 membre de l'Institut (Académie des sciences, section d'astronomie), se voit avant tout comme un enseignant. Il publie en particulier des ouvrages pédagogiques : Cours élémentaire de mécanique théorique et appliquée (1852) ; Traité de mécanique rationnelle (1856) ; Cours élémentaire d'astronomie (1870). Il fait construire une école de filles à Ramerupt (1857), village de l’Aube où il a passé son enfance.



Pour citer cette page

« Delaunay, Charles (1816-1872) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Delaunay,_Charles_(1816-1872)&oldid=41766 (accédée le 2 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.