Chatin, Adolphe (1813-1901) et son fils Joannès Chatin (1847-1912)

De Une correspondance familiale

En décembre 1875, Marie et Emilie Mertzdorff assistent au grand dîner donné par les Milne-Edwards en l’honneur d’Henri Filhol, dîner auquel assiste « MM. Chatin père et fils » (lettre du 9 décembre 1875). Et en 1882 Alphonse Milne-Edwards « fait des inspections du côté de Saint-Denis avec M. Chatin » - ce qui est pour lui « une corvée » (lettre du 23 mars 1882 A).

Adolphe Chatin, né Tullins (Isère), passe un doctorat en médecine et en pharmacie à Paris ; il devient pharmacien à Hôpital Beaujon (1841) puis à l'Hôtel-Dieu (1859). Il est professeur de botanique à l'École supérieure de pharmacie (1848), dont il devient le directeur en 1874. Il est élu membre de l'Académie des sciences en 1874 (section de botanique), qu’il préside en 1897 ; il est membre de l'Académie nationale de médecine.

Adolphe Chatin se marie en 1843 avec Luce Guilloteaux ; ils ont un fils, Joannès.

Joannès Chatin, après avoir été médecin aide-major pendant la guerre de 1870, devient docteur en médecine (1871), docteur ès sciences (1872) et agrégé de pharmacie (1874). Joannès Chatin est répétiteur dans le laboratoire de M. Milne-Edwards. Entomologiste, zoologiste, botaniste, il enseigne à l' École supérieure de pharmacie, dont le directeur était son père, à l’École Pratique des Hautes Etudes (1875) et à la Faculté des Sciences à Paris. Joannès Chatin est membre de la Société philomathique de Paris ; il est élu à l'Académie des sciences en 1900 et à l'Académie nationale de médecine.

Joannès Chatin est l'auteur de nombreux ouvrages, dont : Études botaniques, chimiques et médicales sur les valérianées (1872) ; Recherches pour servir à l'histoire du bâtonnet optique chez les crustacés et les vers (1877) ; Les Organes des sens dans la série animale. Leçons d'anatomie et de physiologie comparées, faites à la Sorbonne (1880) ; La Cellule nerveuse, études d'histologie zoologique sur la forme dite myélocyte (1890) ; Recherches sur l'anguillule de la betterave (1891) ; La cellule animale : sa structure et sa vie, étude biologique et pratique (1892) ; La Mâchoire des insectes (1897)

Joannès Chatin se marie en 1876.



Pour citer cette page

« Chatin, Adolphe (1813-1901) et son fils Joannès Chatin (1847-1912) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Chatin,_Adolphe_(1813-1901)_et_son_fils_Joann%C3%A8s_Chatin_(1847-1912)&oldid=41692 (accédée le 3 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.