Baudon-Desforges, Antoine Joseph (1791-1861) et ses descendants

De Une correspondance familiale

Familles Baudon-Desforges et Liesta

Auguste Duméril, élève au collège Louis le Grand (123 rue Saint-Jacques à Paris) en 1830-1831, cite (dans ses lettres à son cousin Henri Delaroche) « M. Desforges », dont il suit les cours, qui le fait travailler et chez lequel il prend le repas de midi (en compagnie de sa femme et ses petites filles). Antoine Joseph Baudon-Desforges est un cousin des Duméril (journal d'Auguste Duméril). « Nos professeurs sont des hommes fort instruits, à ce qu’il me semble ; ils professent très bien : celui du matin fait faire le discours latin, la version grecque et les vers : l’autre, et c’est M. Desforges, fait faire la version latine, le discours français, et des vers, alternativement avec M. Lorain, le professeur du matin. » (lettre du 14 novembre 1830).
Des décennies plus tard, dans les années 1870, Aglaé Desnoyers-Milne-Edwards fréquente l'une de ces « petites filles », Marie Baudon-Desforges devenue « Mme Liesta » (lettre du14 décembre 1875).

Antoine Joseph Baudon-Desforges, né à Paris le 30 mars 1791, est répétiteur de Rhétorique dans l’institution de Juilly (1811-1812), régent de Seconde puis de Rhétorique au collège de Meaux (1813), répétiteur dans l’Institution de Sainte-Barbe (1816-1822). Il est professeur agrégé en 1822, et soutient à Paris en 1823 sa thèse de littérature : Examen de la « Pharsale » de Lucain. Il enseigne alors la rhétorique à Louis le Grand. En 1846, admis à faire valoir ses droits à la retraite, il est nommé bibliothécaire de l’Université. Il meurt à Paris le 26 février 1861.
Antoine Joseph Baudon-Desforges est marié avec Antoinette Émilie Michel, qui meurt le 16 février 1872, rue Saint-Jacques, dans sa 88e année.

[Source principale : les archives du lycée Louis le Grand, déposées aux Archives de Paris]

Marie Baudon-Desforges est l'une des filles du couple Baudon-Desforges-Michel. Elle épouse (Alexandre Marie Prix) Louis Liesta, receveur de l’octroi à Paris-Bercy. Leur fille Marthe naît le 4 février 1857.
Marthe Liesta (1857-1913) épouse le 18 avril 1877 Maurice (Henri Julien) Griveau, né à Versailles en 1851, fils de Alfred Griveau (1817-1906) et Pauline Claire Moreau (1828-1899).



Pour citer cette page

« Baudon-Desforges, Antoine Joseph (1791-1861) et ses descendants », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Baudon-Desforges,_Antoine_Joseph_(1791-1861)_et_ses_descendants&oldid=58536 (accédée le 19 avril 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.