1871-1873 - Le traité de Francfort et l’indemnité de guerre

De Une correspondance familiale

Le 28 janvier 1871, l’armistice de Versailles met fin à la guerre franco-allemande. Après des négociations avec Bismarck, le 26 février 1871 Adolphe Thiers, chef du pouvoir exécutif, et Jules Favre, ministre des Affaires étrangères, signent les préliminaires de paix. La France cède l’Alsace et le nord de la Lorraine, avec Metz ; seul Belfort reste français. La France doit payer une indemnité de guerre de 5 milliards dans un délai de trois ans, dont 1,5 milliard en 1871. Une armée d’occupation est maintenue dans le Nord et l’Est aux frais de la France (500 000 hommes à 1 F 75 par jour et 150 000 chevaux à 2 F 50) jusqu’au règlement complet de l’indemnité.

Le traité de Francfort, le 10 mai 1871, transforme les préliminaires en paix définitive. Une clause du traité permet aux Alsaciens-Lorrains (1,6 millions d’habitants) d’opter pour la nationalité française, à condition d’émigrer en France avant le 1er octobre 1872. Environ 60 000 Alsaciens-Lorrains font ce choix. Charles Mertzdorff reste à Vieux-Thann.

Pour libérer au plus vite le territoire par le règlement de l’indemnité de guerre, deux emprunts sont lancés. Le premier, émis en juin 1871 (après la chute de la Commune), est couvert plus de deux fois. Le second emprunt, émis en 1872 avec des conditions très favorables prêteurs, est couvert quatorze fois. Aussi, après 2 milliards versé par la France en 1871 et 3 autres en 1872 et 1873, la France est évacuée le 16 septembre 1873, un an et demi avant le délai prévu.

Les femmes s’activent à quêter pour obtenir « la délivrance des 6 départements occupés » (lettre du 1er mai 1872), conscientes qu’il s’agit de « modestes offrandes », et que cela « ne regarde pas les messieurs, eux on les laisse agir plus grandement, plus à la hauteur de nos souffrances » (lettre du 26 février 1872).


Pour citer cette page

« 1871-1873 - Le traité de Francfort et l’indemnité de guerre », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=1871-1873_-_Le_trait%C3%A9_de_Francfort_et_l%E2%80%99indemnit%C3%A9_de_guerre&oldid=31235 (accédée le 27 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.