Vendredi 6 décembre 1918

De Une correspondance familiale

Lettre de Guy de Place (mobilisé à Nancy) à Jacques Meng (Fellering – ou Vieux-Thann ?)

original de la lettre 1918-12-06.jpg


Reçu le 12.12.1918
Répondu le 16 Dezember 1918

6 décembre

Mon cher Monsieur Meng

Avez-vous fait quelque chose pour la question du change. Je suppose que pour ce qui est en banque les Banques elles-mêmes ont fait le nécessaire pour que tout soit converti en argent français à 1F 25 le Marc.

Mais avez-vous fait pour le reste, des réserves auprès de l’administration. D’après les journaux on n’avait que jusqu’au 6. Or la question de change se pose pour nos créances chez le séquestre. Nous n’avons pas encore touché cet argent, par la faute du séquestre et de l’administration. Si celui-ci nous l’avait payé en espèces allemandes nous aurions fait le virement en argent français et ce n’est pas à nous de supporter cette perte. Il faudrait signaler cela à l’administration et faire des réserves[1].

Cordialement à vous,

GP


Notes

  1. Tampon ajouté : « 19 Dezember 1918 » (date de la lettre à l’administration).

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Vendredi 6 décembre 1918. Lettre de Guy de Place (mobilisé à Nancy) à Jacques Meng (Fellering – ou Vieux-Thann ?) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Vendredi_6_d%C3%A9cembre_1918&oldid=36070 (accédée le 10 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.