Samedi 9 novembre 1793, 19 brumaire an II

De Une correspondance familiale

Lettre d’André Marie Constant Duméril (Rouen) à sa mère Rosalie Duval (Amiens)

lettre du 9 novembre 1793, recopiée livre 1 page 123.jpg


N° 55

Rouen Nonodi 19 Brumaire de l'an second de la république[1]

ou samedi 9 Novembre 1793

Maman,

Je vous ai annoncé hier, que j'ai été quitte heureusement pour la peur ; mais je l'ai échappé belle ; cependant j'avais pris mes précautions, un peu tardives, il est vrai, mais je me fiais sur la réponse, que j'avais obtenue du département. Toutes les autorités constituées, District, Municipalité, Département, tout a été renouvelé et tout a changé de face, Les défuntes ne voulaient point la réquisition, et maintenant on y travaille à grande force. Quand j'ai vu qu'on ne badinait pas, j'ai présenté mes certificats à la municipalité[2], et j'attends une attestation de l'exhibition de mes titres. Quand je l'aurai, je la ferai viser du district et du Département, je l'adresserai au Ministre de la guerre[3] et alors je serai tranquille.

Notre Évêque[4] qui ne voulait pas le mariage des prêtres, a été mis hier en état d'arrestation. On en ignore la cause. Le pain n'est pas commun ici, on est réduit à la demi-livre, heureusement que nous, n'en sommes pas là ; nous n'en manquons pas.

Mais vous ne me dites jamais si vous en avez aisément vous ne me dites rien de la ville, des arrestations, des travaux de fortification, de mes frères, de la famille ?

Le nombre des élèves de l'Hôtel-Dieu s'accroît considérablement. Je puis me glorifier de ne pas être un des moins instruits ; c'est une consolation ; Mais aussi je ne suis pas le moins studieux, s'il se présentait une place, ce qui je crois pourrait arriver bientôt, je serais dans une grande perplexité... mettez-vous à ma place et dites-m'en un mot dans votre première.

Adieu je vous embrasse


Notes

  1. Par décret de la Convention, le 22 septembre 1793 est le premier jour de la 2e année de la République ; la nouvelle dénomination des mois entre officiellement en usage le 4e jour de frimaire an second (24 novembre 1793).
  2. Voir les certificats cités dans la lettre du 8 décembre 1793.
  3. Jean Baptiste Noël Bouchotte (1754-1840) est ministre de la Guerre depuis le 4 avril 1793, la nomination de Charles Alexis Alexandre (1792-1800) le 21 juin étant rapportée.
  4. Jean Baptiste Guillaume Gratien, élu évêque de Rouen en février 1792.

Notice bibliographique

D’après le livre des Lettres de Monsieur Constant Duméril, 1er volume, p. 123-124

Pour citer cette page

« Samedi 9 novembre 1793, 19 brumaire an II. Lettre d’André Marie Constant Duméril (Rouen) à sa mère Rosalie Duval (Amiens) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_9_novembre_1793,_19_brumaire_an_II&oldid=35685 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.