Samedi 26 mai 1917 (B)

De Une correspondance familiale


Lettre de Guy de Place (mobilisé) à M. Meng (Fellering)

original de la lettre 1917-05-26B page 1.jpg original de la lettre 1917-05-26B page 2.jpg


Reçu le 30.5.1917
Répondu le 4 Juin 1917

26 Mai

Mon cher Monsieur Meng

Je suis en possession de votre lettre du 19 [  ]

Affaire Mautter : je reste très perplexe à ce sujet ; nous aurons tellement besoin d’argent dans les mois suivants ! et d’une autre part c’est si tentant de rembourser dans les meilleures conditions possibles. on voit dans les journaux qu’en Suisse le Mark vaut 7 F à Genève ; je suppose donc qu’on pourrait [ ] l’y acheter [   ]. N’y aurait-il pas quelque chose à faire de ce côté [ ] soit par l’intermédiaire de Rebert[1] à un prochain voyage en Suisse, soit par l’intermédiaire de Sarrazin [ ] père. Vous pouvez en effet écrire une lettre [disant] qu’à notre avis les factures que nous lui avons remises constituent la créance d’un travail fourni avant les hostilités ; elles représentent une plus-value [ ] marchandises avant la [  ] nos indemnités pour dommages de guerre ; [ ] alors même que la jurisprudence encore à établir déciderait qu’il nous appartiendra à nous de produire des réclamations au nom des tiers il n’y aurait aucune difficulté et aucune contradiction. Nous ferons à ce moment la réclamation en tenant compte de la plus value acquise ensuite du [blanchiment] et nous ristournerons l’indemnité globale au propriétaire ; le dommage de guerre dans la circonstance atteint le client et non pas nous. Nous avons des pièces détruites appartenant sans doute à Léon frères et dont le Blanchiment était déjà réglé. Il ne serait pas normal que le régime d’autres pièces détruites ne soit pas le même, le travail ayant été fourni et la marchandise ayant atteint sa plus value au bénéfice du client. Vous ajouterez que nos clients ont accepté jusqu’ici cette manière de voir, mais vous ne nommerez pas le séquestre, il serait capable de lui écrire et lui monter la tête.

Quoique je sois plutôt plus occupé que par le passé, je tiens à reprendre le plus possible en mains la direction de nos affaires. Vous voudrez donc bien en tenir compte.

Bien cordialement à vous.

GP

Envoyez-moi donc à l’occasion quelques-uns de nos bons annulés.


Notes

  1. Oscar Rebert.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Samedi 26 mai 1917 (B). Lettre de Guy de Place (mobilisé) à M. Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_26_mai_1917_(B)&oldid=35541 (accédée le 13 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.