Samedi 18 décembre 1915

De Une correspondance familiale


Lettre de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin) à son fils Louis Froissart

original de la lettre 1915-12-18 page 1.jpg original de la lettre 1915-12-18 pages 2-3.jpg


BRUNEHAUTPRE   
CAMPAGNE-LES-HESDIN   BRIMEUX       
PAS-DE-CALAIS[1]   

18 Xbre 1h10

Mon cher Louis,

Figure-toi qu’il arrive pour toi un ordre de Recrutement te prescrivant de rejoindre le 41e « immédiatement et sans délai ». J’envoie la lettre dont copie est ci-jointe au [Colonel] de recrutement à Saint-Omer. Je veux espérer qu’elle fera ajourner ta convocation que je retourne mais il faut tout de même que tu saches que cet ordre est arrivé et pourrait être maintenu – cas auquel je te télégraphierais.

Tu pourrais, dès maintenant, rédiger ta demande à tout hasard pour être convoqué le 3 ou le 4 janvier 16 et l’envoyer ici pour que nous fassions légaliser ta signature par le maire[2] de Campagne avant de partir.

Nous partirons peut-être jeudi matin définitivement.

[Lucie[3] t’arrivera] d’ici là.

Mille amitiés

D. Froissart


Notes

  1. En-tête imprimé.
  2. Victor Morel.
  3. Lucie Froissart, épouse d’Henri Degroote.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Samedi 18 décembre 1915. Lettre de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin) à son fils Louis Froissart », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_18_d%C3%A9cembre_1915&oldid=55444 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.