Roger, Henri (1809-1891)

De Une correspondance familiale

Le docteur Roger est plusieurs fois appelé en consultation pour soigner des enfants de la famille : Adèle Duméril en 1847, Jean Dumas en 1876.

Henri (Louis) Roger obtient son doctorat en médecine à Paris en 1839. En 1847, il devient agrégé à la faculté de médecine de Paris. À partir de 1860, il est associé à l'Hôpital de la Charité. Il devient membre de l'Académie de médecine (1862). Il publie plusieurs ouvrages sur les maladies de l'enfance, les maladies de poitrine, la syphilis infantile (1865), le rhumatisme, les maladies du cœur chez les enfants (1866), la paralysie infantile (1871), la pleurésie (1872), etc., ainsi que, avec Jean Baptiste Philippe Barth, un ouvrage sur l'auscultation (1865).



Pour citer cette page

« Roger, Henri (1809-1891) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Roger,_Henri_(1809-1891)&oldid=42258 (accédée le 1 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.