Pecquet, Adèle/Hermance (1845-1904), épouse Leconte, et ses proches

De Une correspondance familiale


Émilie Mertzdorff-Froissart signale le décès de « la mère de notre fermier à Brunehautpré qui souffrait horriblement d’un cancer » (lettre du 4 novembre 1904). Il s'agit d'Adèle/Hermance Pecquet.

D'après l'état civil d'Arry (Somme), Adèle Pecquet naît le 13 mai 1845. Elle est la fille de Benoît Pecquet, marchand de tourbe, qui ne sait pas signer, né vers 1908 et décédé avant 1866, et d'Adèle Cayeux, née vers 1811.

Le 9 mai 1866 Adèle Pecquet épouse à Arry (Émile) Isaïe Leconte, cultivateur, né à Vieuxchêne en 1834.

L'état civil de Campagne-lès-Hesdin (Pas de Calais) contient l'acte de décès, le 3 novembre 1904, d'Hermance Pecquet, 59 ans, sans profession, épouse d'Isaïe Leconte, 70 ans. Le nom de sa mère est alors orthographié « Adèle Cailleux ». Les témoins sont son fils Daniel Leconte (né vers 1867), cultivateur, et un ami, Raymond Pottier, 35 ans, garde-chasse.

Le passage du prénom « Adèle » à « Hermance » s'explique peut-être parce qu'une sœur aînée d'Adèle, née en 1843, est également prénommée Adèle. Cette sœur aînée, Adèle Pecquet, épouse Alfred Macqrest 26 novembre 1867 à Arry.


Pour citer cette page

« Pecquet, Adèle/Hermance (1845-1904), épouse Leconte, et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Pecquet,_Ad%C3%A8le/Hermance_(1845-1904),_%C3%A9pouse_Leconte,_et_ses_proches&oldid=54906 (accédée le 30 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.