Paris : le pavillon de la rue Cassette

De Une correspondance familiale

Lorsqu'ils se marient au printemps 1880, Marie Mertzdorff et Marcel de Fréville s'installent dans un pavillon 12 rue Cassette, dans le VIe arrondissement (voir en annexe les plans dessinés par Marie pour son père dans la lettre des 2-3 février 1880). Auparavant Marie Mertzdorff vivait dans la famille Desnoyers-Milne-Edwards au Jardin des plantes et Marcel de Fréville avec sa mère 214 boulevard Saint-Germain (75006). Ce pavillon, d'abord loué, est ensuite acheté.

Marie Mertzdorff présente ainsi les lieux à son père : "Tu sais où est la rue Cassette, parallèle à la rue de Madame et de la rue de Rennes elle débouche d’un côté dans la rue de Vaugirard de l’autre dans la rue de Rennes ; elle est étroite et sale mais aussi calme et tranquille que laide ; il y a surtout beaucoup de libraires et de marchands d’objets de piété ; nous nous arrêtons devant une porte assez laide ; fabrique d’encre d’imprimerie" (lettre des 2-3 février 1880). Au numéro 10 de la rue Cassette se tient la librairie de P. Lethielleux, éditeur spécialisé dans les livres religieux.

Le terrain comprenait, outre la maison principale que Marie Mertzdorff-de Fréville occupe jusqu'à sa mort en 1936, un bâtiment sur rue (occupé vers 1911 par sa fille Jeanne de Fréville et son époux René du Cauzé de Nazelle) et un autre pavillon dans le jardin (occupé vers 1925 par son autre fille Françoise de Fréville et son époux Fernand de Miribel).
Au début du XXe siècle Marcel de Fréville et Marie Mertzdorff achètent l’hôtel mitoyen au bâtiment sur rue, au 14 rue Cassette ; c’est là que s’installe leur fille Marie Thérèse de Fréville, épouse de Jean Caillard d’Aillières.
Vers 1930 Charles de Fréville fait construire un petit hôtel particulier sur le terrain du 12 rue Cassette.

Au début des années 1950 l’ensemble du 12 et 14 rue Cassette est vendu à l’Institut catholique dont le jardin est mitoyen. Des immeubles sont construits.

[D'après Ludovic Damas Froissart, Un industriel Alsacien : Charles Mertzdorff, 1983.]

Document(s) à télécharger

Plan du pavillon 12 rue Cassette, dans la lettre du 2 février 1880.jpg


Pour citer cette page

« Paris : le pavillon de la rue Cassette », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Paris_:_le_pavillon_de_la_rue_Cassette&oldid=31294 (accédée le 30 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.