Octobre 1912

De Une correspondance familiale



Brouillon ( ?) de lettre de Damas Froissart (Paris) à des administrateurs de société


Fs1912-10-00 page1 Damas Froissart.jpg Fs1912-10-00 page2 Damas Froissart.jpg


A Messieurs les administrateurs de [Société] [..]

Paris le   Octobre 1912

Monsieur,

L’Industrielle Française m’autorisant à vous verser les 3 125,00 F (que j’ai à payer au 1er octobre) entre vos mains à la condition que le reçu soit signé de vous et du liquidateur de votre Société, je vous remettrai la somme contre un reçu conforme aux dites conditions, regrettant de devoir me soumettre à ces formalités pour être en règle avec les notifications qui m’ont été faites par la créancier hypothécaire.

Agréez mes salutations.

D. Froissart


Notice bibliographique

D’après l’original.


Pour citer cette page

« Octobre 1912. Brouillon ( ?) de lettre de Damas Froissart (Paris) à des administrateurs de société », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Octobre_1912&oldid=55897 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.